Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉDITATION en pleine conscience: Pourquoi vous y viendrez

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 3 semaines
Prévention

Véritable rempart contre le stress, la méditation en pleine conscience, fait ses preuves, au fil des études scientifiques, bénéfice par bénéfice. Les voies biologiques activées par la méditation, qui permettent une réduction du stress, de l’anxiété et des maladies liées commencent à être connues, d’autres bienfaits restent certainement à découvrir. Une thérapie alternative, sans effet indésirable.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La méditation en pleine conscience ou « mindfulness » est une pratique simple, à la portée de tous, praticable dans presque toutes les situations. Il s'agit de prendre pleinement conscience du présent, de centrer son attention sur soi et sur l'instant en se concentrant sur ses sensations, et ses rythmes biologiques, en pratique sur sa respiration ou son rythme cardiaque. Quelques minutes de méditations permettent une pause ou un retrait à l'écart du rythme effréné ou stressant de la vie quotidienne.


Des mécanismes biologiques du stress : le stress déclenche un certain nombre de mécanismes, comme l'augmentation de certaines hormones (cortisol, adrénaline, dopamine), une réponse cardiovasculaire ainsi qu'une activité spécifique dans certaines zones du cerveau. Les dernières études montrent que ces réponses de l'organisme à une situation stressante sont d'une part fonction de la manière dont le sujet gère ce stress et, d'autre part que la méditation en pleine conscience peut être très efficace, justement dans une meilleure gestion du stress. Quand la réponse au stress n'est pas contrôlée, son activation excessive augmente le risque de maladies liées au stress, comme la dépression ou les maladies cardiaques. En réduisant la réponse au stress, la pleine conscience peut donc contribuer à réduire ce risque. Ainsi, la méditation permet réguler les différentes réponses biologiques au stress, au point d'en faire un allié, qui contribue, au fil des expériences stressantes à mieux adapter et « armer » l'organisme à répondre à ces situations difficiles.

L'efficacité remarquable de la méditation a été démontrée par de nombreuses études à travers la mesure en situation de stress, de ces biomarqueurs biologiques que sont, par exemple, les niveaux de cortisol ou le débit sanguin. 20 minutes de pratique, 2 fois par jour, peut ainsi permet non seulement de réduire de 30% le stress et l'anxiété. Des sujets présentant un niveau d'anxiété très élevé, supérieur à 90% du reste de la population peuvent, en pratiquant la méditation, obtenir une réduction spectaculaire de leur anxiété et revenir à un niveau très proche du niveau moyen en population générale.

Le sommeil aussi, dont les troubles sont fréquemment associés au stress et à l'anxiété, peut gagner en durée et en qualité. Une récente étude a même montré que quelques minutes d'exercices de respiration « transcendantale » pouvaient permettre de trouver, après quelques mois de pratique, l'endormissement en quelques minutes seulement.

La méditation en pleine conscience a beaucoup d'autres effets bénéfiques, comme la réduction de la douleur, du sentiment de solitude chez les personnes âgées, des troubles émotionnels et familiaux, de la toxicomanie et peut même, combinée à d'autres thérapie participer à réduire l'excès d'alcool ou la dépendance aux opioïdes.

Sources:

Current Directions in Psychological Science doi: 10.1177/0963721414547415 How Does Mindfulness Training Affect Health? A Mindfulness Stress Buffering Account

Psychoneuroendocrinology DOI: 10.1016/j.psyneuen.2014.02.007 Brief mindfulness meditation training alters psychological and neuroendocrine responses to social evaluative stress

Journal of Alternative and Complementary Medicine doi:10.1089/acm.2013.0204 Effects of the Transcendental Meditation technique on Trait Anxiety: A Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials

Journal of Behavioral Medicine 11 Nov 2014 DOI: 10.1007/s10865-014-9607-0 Neurophysiological evidence for remediation of reward processing deficits in chronic pain and opioid misuse following treatment with Mindfulness-Oriented Recovery Enhancement: exploratory ERP findings from a pilot RCT
Plus d'études sur la Méditation

Autres actualités sur le même thème