Vous recherchez une actualité
Actualités

POLIO: Un nouveau type identifié chez 5 enfants californiens

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 2 semaines
American Academy of Neurology

Décrire un nouveau syndrome extrêmement rare similaire à la poliomyélite et lancer un appel aux parents les incitant à signaler en urgence tout symptôme de paralysie chez l'enfant, c’est l’objet de ce rapport de cas qui sera présenté, en avril prochain,à la 66ème Réunion annuelle de l’American Academy of Neurology. Alors que le poliovirus est quasiment éradiqué de la planète, ce type « mystérieux » de poliomyélite a déjà touché 5 enfants en Californie, entraînant la paralysie d'un ou plusieurs bras, ou des jambes, faisant craindre l’émergence d’un nouveau type de polio.

Les symptômes expliquent les chercheurs de l'Université de Stanford (Palo Alto- Californie) se déclarent soudainement et atteignent leur pic de gravité dans les deux jours qui suivent. Le syndrome probablement lié également à un virus est similaire à la polio, explique l'auteur, le Dr Keith Van Haren, membre de l'American Academy of Neurology. Il rappelle également que ces 10 dernières années, de nouvelles souches de type entérovirus ont été associées à des flambées de poliomyélite en Asie et en Australie. Pour les auteurs, ces 5 nouveaux cas mettent en évidence l'émergence d'un syndrome similaire en Californie.


Les enfants avaient été vaccinés contre le poliovirus : Ces différents cas, remarqués en consultations, dans des centres médicaux californiens ont attiré l'attention des chercheurs, qui ont examiné tous les cas de poliomyélite intervenus chez les enfants sur un an. Les cinq enfants étaient atteints de paralysie d'un ou plusieurs bras ou des jambes, 3 d'entre eux avaient une maladie respiratoire avant le début des symptômes. Les « 5 cas » avaient bien été vaccinés contre le poliovirus. En dépit du traitement, 6 mois après ils restaient paralysés.

2 d'entre eux ont été testés positifs à l'entérovirus 68, un virus rare déjà associé à des symptômes similaires à ceux de la polio.

A ce jour, les autorités sanitaires californiennes n'ont donc pas identifié une cause commune pouvant suggérer un lien entre ces 5 cas. Certains experts suggèrent que le virus entraînerait de premiers symptômes similaires à ceux d'un rhume bénin ou que la préexistence de troubles respiratoires accentuerait la vulnérabilité à cette nouvelle maladie. Ce qui reste « remarquable » pour les chercheurs, en dépit du peu de données disponibles est l'extrême rareté des syndromes dits « polio-like ».

Le poliovirus, comme les entérovirus, fait partie de la famille des Picornaviridae. Certains entérovirus vont entraîner un rhume bénin, d'autres es maladies plus graves comme la méningite virale, l'encéphalite, une infection cardiaque, voire la paralysie dans certains cas. C'est ici le cas de l'entérovirus 68 identifié justement chez 2 des enfants californiens, et, pour la première fois en 1962, déjà en Californie, chez 4 enfants atteints d'une maladie respiratoire grave. Les US Centers for Disease Control and Prevention font ainsi état 26 cas d'entérovirus 68 entre 1970 et 2005 et de 47 cas depuis 2000.

Un autre entérovirus, le « 71 », également isolé en Californie a également été associé à des maladies neurologiques graves dont la polio et la paralysie.

Source: American Academy of Neurology's 66th Meeting Mysterious polio-like illness found in 5 California children

Pour en savoir plus sur la Poliomyélite

Autres actualités sur le même thème

Pages