Vous recherchez une actualité
Actualités

PRÉMATURITÉ: Le paradoxe apparent de l'allaitement maternel

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 1 semaine
BMJ Open

Alors que l'allaitement maternel est universellement recommandé pour l'alimentation des nouveau-nés à terme, en ce qui concerne les grands prématurés, nés à moins de 32 semaines, l'allaitement maternel exclusif est sujet à débat, alors qu’une supplémentation est également nécessaire pour assurer une croissance optimale du prématuré durant son hospitalisation. Mais, problème, en cas d’allaitement maternel, cette supplémentation devient difficile voire impossible à la sortie de l’hôpital. Alors l’allaitement maternel est-il le bon choix ? Cette étude française, qui a porté sur près de 3.000 prématurés décrit ce paradoxe apparent de l’allaitement : En dépit de la perte de poids inévitable, liée à l’arrêt « forcé » de la supplémentation à la sortie de l’hôpital, le recours à l’allaitement maternel reste tout de même bien préférable pour le développement neurologique du prématuré.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités