Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Pourquoi certaines personnes n'oublient jamais un visage?

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 3 semaines
Psychological Science

Reconnaître les autres est une compétence sociale importante, mais nous ne sommes pas tous à égalité dans ce domaine. Cette étude chinoise apporte la première preuve expérimentale que l'inégalité des capacités est enracinée dans la façon dont l'esprit perçoit les visages. Les personnes qui enregistrent les visages de manière plus holistique, c'est-à-dire comme un tout et non comme un assemblage, ont une meilleure capacité de reconnaissance. Des conclusions à paraître dans l’édition de décembre de Psychological Science, la revue de l'Association for Psychological Science.

Liu Jia, psychologue à l'Université de Beijing explique ses conlusions: Dans la vie quotidienne, nous reconnaissons des visages à la fois de manière holistique et mais aussi de manière analytique, c'est-à-dire en mémorisant certains éléments du visage, les yeux ou le nez. Mais alors que le cerveau utilise ce mode de traitement analytique pour toutes sortes d'objets du quotidien, voiture, maisons, animaux, nous privilégions un traitement holistique pour la reconnaissance des visages humains.


Pour identifier ce mode de traitement holistique comme une clé de la reconnaissance des autres, les chercheurs ont d'abord mesuré par test, la capacité de 337 participants à se souvenir de visages entiers puis à retrouver une partie de celui-ci. Les résultats sont flagrants : lorsqu'il s'agit de retrouver une partie de visage intégrée dans l'ensemble du visage, les participants sont plus nombreux à s'en souvenir. Notre cerveau associe automatiquement un nez, par exemple, au visage dont il fait partie. Mais certains participants montrent plus de capacité que d'autres à se souvenir.

Les participants qui ont cette mémoire plus développée peuvent ne jamais oublier les visages. Leur cerveau enregistre un visage comme une chose entière et non comme une collection de pièces détachées. En travaillant sur cette mémoire holistique on pourrait suggère l'auteur, aider certaines personnes qui ont des difficultés sociales, jusqu'à, précise-t-elle, certains patients qui présentent des troubles du spectre autistique… A voir.

Source: Association for Psychological Science « Why Do Some People Never Forget A Face?” (Visuel © Helder Almeida - Fotolia.com)

Dernières actus en Psycho

Autres actualités sur le même thème