Vous recherchez une actualité
Actualités

Risque CARDIAQUE, AVC: La sédentarité plus meurtrière que le tabac

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 1 semaine
ICCR
L'insuffisance d'activité physique est à l'origine de 5,3 millions de décès, contre 5,1 millions pour le tabac!

Une personne sur 3 est totalement inactive, c’est-à-dire ne pratique aucune activité physique. …L’International Chair on Cardiometabolic risk (ICCR) qui milite pour l’adoption de modes de vie plus sains livre une synthèse des dernières méta-analyses statistiques internationales: en 2012, l'insuffisance d'activité physique est à l'origine de 5,3 millions de décès, contre 5,1 millions pour le tabac! Le manque d’activité physique serait ainsi devenu un facteur de maladies cardiovasculaires et de mortalité précoce plus important que le tabac.

 

La sédentarité pourtant facteur de risque évitable, une véritable épidémie. De nombreuses études ont montré la relation entre sédentarité et risque cardiovasculaire et métabolique et mortalité prématurée. Un facteur qui vient s'ajouter à d'autres facteurs de risque comportementaux tels que la surconsommation de boissons sucrées et une alimentation trop riche en sucre ajouté et en sel.

 

 

Une récente étude publiée dans le Lancet qui avait évalué les niveaux d'activité dans 122 pays, par âge et par niveau de revenu, détaillait les causes des 5,3 millions de décès, liés aux maladies cardiaques, cancer, diabète, obésité, liées elles-mêmes à l'absence de pratique d'activité physique. L'étude montrait que l'inactivité se classe actuellement parmi les principaux facteurs de décès, après l'hypertension artérielle, le tabagisme et un cholestérol élevé. 6% des maladies cardiaques, 7% des cas de diabète de type 2 et environ 10% des cancers du côlon et du sein, sont liés au manque ou à l'insuffisance d'activité.

 

 

En revanche, l'activité physique permet d'améliorer naturellement le taux de glycémie, le taux de cholestérol sanguin et les triglycérides. Les professeurs Jean-Pierre Després et Martine Duclos, experts de l'ICCR, lancent donc un appel au changement de mode vie : Augmenter le temps d'activité physique et diminuer le temps de sédentarité. En pratique, c'est

 

· Bouger tous les jours au moins 30 minutes

 

· Aller au travail à pied ou à vélo

 

· Se garer plus loin ou descendre une station avant son travail ou son domicile pour effectuer une partie du trajet à pied

 

· Diminuer le temps passé assis, se lever toutes les heures une minute et bouger (pour ranger un dossier, boire un verre d'eau, jeter un papier...)

 

· Privilégier l'activité physique quotidienne

 

· Prendre les escaliers

 

· Faire ses courses à pied

 

Des gestes simples qui peuvent être adoptés par tous, sportifs et non-sportifs.

 

Il y a aussi des bénéfices psychologiques à pratiquer une activité physique, rappelle l'ICCR.

 

 

Source: Communiqué ICCR

 

The Lancet 18 July 2012 Series on physical activity et doi:10.1016/S0140-6736(12)60898-8 The pandemic of physical inactivity: global action for public health et doi:10.1016/S0140-6736(12)60646-1 Global physical activity levels: surveillance progress, pitfalls, and prospects

 

Accéder aux dernières actualités sur la Sédentarité

 

Lire aussi : Santé de l'ENFANT: Moins de sédentarité ou plus d'activité, quelle priorité? -

 

Autres actualités sur le même thème