Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ VASCULAIRE: Avant un repas riche, 8 mn d'exercice intense!

Actualité publiée il y a 5 années 4 mois 1 semaine
American Journal of Physiology - Heart and Circulatory Physiology

Une courte séance d'exercice intensif avant un repas riche en graisses contribue à préserver la fonction des vaisseaux sanguins, démontrent ces chercheurs de l'Université d'Exeter. Leurs conclusions, présentées dans l’American Journal of Physiology - Heart and Circulatory Physiology, suggèrent à nouveau l’intensité de l'exercice comme un facteur important dans la protection du système vasculaire et donc dans la prévention du risque cardiovasculaire.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les maladies cardiovasculaires, dont les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) restent parmi les principales causes de décès. En France, ces événements cardiovasculaires sont la deuxième cause de mortalité, à l'origine de 28 % des décès. De nombreuses études ont montré que les processus de développement de ces maladies commencent dans la jeunesse. Citons cette étude américaine, publiée dans Circulation, qui explique pourquoi la prévention cardiovasculaire commence bien avant 12 ans. La dégradation de la fonction des vaisseaux sanguins et précisément de la fonction endothéliale est la première étape du processus de dégradation qui mène à l'athérosclérose, et ce processus est connu pour se produire dans les heures qui suivent la consommation d'un repas riche en graisses.


Si l'exercice améliore transitoirement la fonction endothéliale, et protège le système vasculaire de ces effets délétères, cependant son intensité joue aussi un rôle important dans l'intensité de cette protection. C'est ce que démontre l'étude chez 20 adolescents, garçons et filles, invités à consommer un milk-shake enrichi en graisses. L'analyse constate que,

· 25 minutes de vélo d'intensité modérée permettent de contrer la baisse de fonction des vaisseaux sanguins,

· seulement 8 minutes de vélo à forte intensité, non seulement ont le même effet, mais, en plus permettent d'améliorer la fonction endothéliale à un niveau supérieur à celui atteint avec l'exercice d'intensité modérée.

L'intensité de l'exercice joue donc un rôle important dans la protection de la fonction endothéliale en cas d'alimentation riche en graisses. Un point important, alors que peu d'adolescents satisfont actuellement aux recommandations d'une heure d'exercice d'intensité modérée par jour. La pratique d'un exercice plus intense mais plus court aussi, est peut-être une alternative à encourager, chez les jeunes, dans le cadre des interventions de prévention du risque cardiovasculaire.

Source: American Journal of Physiology - Heart and Circulatory Physiology 27 March 2015 Vol. no. , DOI: 10.1152/ajpheart.00074.2015 Exercise intensity and the protection from postprandial vascular dysfunction in adolescents

Lire aussi: RISQUE CARDIAQUE: Sa prévention commence bien avant 12 ans

RISQUE CARDIAQUE: Le manque d'exercice, pire que le tabagisme ou l'obésité

RISQUE CARDIAQUE: 4 changements de mode de vie pour 80% de risque en moins -

Autres actualités sur le même thème