Vous recherchez une actualité
Actualités

TEMPS D'ÉCRAN: Un marqueur d'équilibre chez l'adolescent

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 3 semaines
Atención Primaria

Aujourd’hui, 89% des moins de 13 ans ont déjà leur mobile, constate cette étude de l’Université autonome de Barcelone, qui finalement analyse le type d’usage que font les jeunes des nouvelles technologies, comme un marqueur d’équilibre de vie. Un usage trop élevé de l’ordinateur est associé au risque d’échec scolaire, trop de jeux vidéo, à l’excès d’alcool ou à l’usage de drogues… Une simple photographie de l’usage des TIC et de son évolution chez les nouvelles générations, qui sensibilise au bon usage, parents et adolescents.


Les chercheurs du groupe "Joves i Tecnologia de la Informations i la Comunicació" (JOITIC) ont mené une enquête sur l'utilisation de l'Internet, du mobile et des jeux vidéo auprès de 5.538 étudiants du secondaire. Des données de mode de vie, familiales et scolaires ont également été renseignées.

L'analyse confirme une accessibilité extrême à ces technologies à un âge très précoce.

· 98% des étudiants ont internet à la maison

· 89% possédaient déjà un mobile avant l'âge de 13 ans,

· 54% jouent ou ont joué aux jeux vidéo.

L'usage d'Internet porte principalement :

· sur les réseaux sociaux (87%),

· chats (52%),

· e-mails (68,3%),

· travail scolaire (50%).

Quelques effets constatés :

· une association positive et linéaire de l'échec scolaire avec l'augmentation du temps passé sur l'ordinateur et le manque de contrôle des parents : L'échec scolaire concerne ainsi

· 16% des étudiants qui utilisent l'ordinateur au moins 1 heure par jour,

· 17 des étudiants qui utilisent l'ordinateur de 1 à 2 heures,

· 20% pour 2 à 3 heures,

· 29% pour > 3 heures par jour.

· Néanmoins, ne jamais utiliser un ordinateur est tout autant associé à un risque élevé d'échec scolaire (27%).

Le manque de contrôle parental et une utilisation trop intense des jeux informatiques et vidéo sont également associés à un risque plus élevé d'excès d'alcool et d'usage de cannabis ou autres substances. Parmi les étudiants de première année, 11% de ceux qui utilisent l'ordinateur plus de 3 heures par jour ont déjà connu l'ivresse et le cannabis vs 4 et 2% chez ceux qui sont moins de 3 heures par jour sur ordi. Des associations à méditer, raisonnablement.

Source: Atención Primaria via Eurekalert (AAAS) Study analyses internet, mobile and video game effects on young users

Lire aussi: TEMPS D'ÉCRAN: Pourquoi il faut revoir les directives pour les enfants

Plus d'études sur le Temps d'écran

Autres actualités sur le même thème