Vous recherchez une actualité
Actualités

Transplantation du MICROBIOTE FÉCAL: Efficace contre la rectocolite hémorragique?

Actualité publiée il y a 4 années 2 jours 7 heures
Gastroenterology

Ces 2 études menées par des équipes de l'Université McMaster montrent que la transplantation de microbiote intestinal pourrait aussi être une thérapie efficace contre la colite ulcéreuse ou rectocolite hémorragique. Et peut-être contre d’autres « MICI ».

La rectocolite hémorragique ou colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI) caractérisée par des symptômes tels que des selles sanglantes, des diarrhées, des douleurs abdominales, une perte de poids jusqu'à la malnutrition. Ses symptômes peuvent évoluer vers le développement des réponses immunitaires anormales à des bactéries normales du tube digestif. La maladie reste difficile traiter.


La transplantation du microbiote fécal est aujourd‘hui documentée comme un traitement sûr et efficace pour traiter l'infection à Clostridium difficile (C. difficile). Cette thérapie consiste en l'introduction, souvent par coloscopie ou lavement, des selles d'un donneur sain dans le tube digestif d'un receveur souffrant d'une infection intestinale avec la bactérie Clostridium difficile. La pratique est déjà courante aux Etats-Unis où plus de 500.000 transplantations fécales sont opérées chaque année, et, alors que 40% des patients souffrent de récidive après un traitement antibiotique standard, ce traitement permet la récupération complète de la fonction intestinale chez 90% des patients. En Europe, la thérapie est maintenant recommandée par les directives européennes de traitement. En France, l'Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a encadré la pratique afin de garantir la sécurité des patients concernés. Cependant, en regard de son efficacité, le recours à la thérapie reste aujourd'hui modeste, sans doute en raison des réticences des patients. Enfin, la thérapie est de plus en plus envisagée dans d'autres indications, en particulier dans le traitement des MICI.

L'une des études confirme

· l'importance de certains types de bactéries intestinales pour la protection du côlon contre les lésions et l'inflammation,

· et montre que la transplantation du microbiote fécal testée vs placebo permet une rémission chez une proportion plus importante de patients atteints de colite ulcéreuse. L'efficacité est de plus directement liée aux types de bactéries présents dans les selles du donneur.

Une seconde étude montre :

· sur la souris receveuse de microbiote de patients atteints une quantité réduite des familles de bactéries identifiées préalablement comme importantes pour la santé intestinale ;

· que ces souris exposées à une toxine qui provoque des lésions de l'intestin, présentent une inflammation réduite avec transplantation de microbiote intestinal de patients en bonne santé –chez qui ces familles bactériennes bénéfiques sont abondantes.

· que le même effet protecteur pourrait être obtenu en utilisant directement ces groupes spécifiques de bactéries, isolés à partir de la matière fécale saine, que la matière fécale d'une personne en bonne santé. Ce qui suggère que des probiotiques, par exemple pourraient remplacer les matières fécales.

Ainsi, encore une fois, la modification de la flore microbienne intestinale apparaît comme prometteuse pour traiter ici la colite ulcéreuse mais peut-être d'autres MICI. L'étude suggère, comme une précédente étude, de réfléchir à d'autres modes d'administration, comme par capsule ou via un tube naso-gastrique.

Source: Gastroenterology June 29, 2015

Doi: 10.1053/j.gastro.2015.04.001 Fecal Microbiota Transplantation Induces Remission in Patients With Active Ulcerative Colitis in a Randomized Controlled Trial

DOI : 10.1053/j.gastro.2015.03.045 Findings From a Randomized Controlled Trial of Fecal Transplantation for Patients With Ulcerative Colitis

Plus d'études sur la transplantation de microbiote fécal

Autres actualités sur le même thème