Vous recherchez une actualité
Actualités

TROUBLES du DÉVELOPPEMENT: Ils s'entendent dans les pleurs du bébé

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 4 semaines
Journal of Speech, Language and Hearing Research

Un analyseur de pleurs des bébés…c’est ce qu’a développé cette équipe de l’Université Brown, à la recherche d’indices sur leur santé ou leur développement. Un nouvel outil capable d’analyser si finement l’acoustique des cris qu’il peut détecter les problèmes neurologiques ou les troubles du développement chez l‘enfant. En bref, les pleurs du bébé pourraient être une fenêtre sur son cerveau.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les pleurs du petit enfant sont le principal mode d'expression et de communication de ses émotions et de précédentes études ont déjà tenté de décrypter leurs raisons ou leurs significations en fonction de leur tonalité ou de la dynamique du son. Pour les parents, le cri d'un bébé peut-être un signal de faim, de douleur ou d'inconfort, mais pour ces scientifiques de la Brown University et du Women & Infants Hospital (Rhode Island), les caractéristiques acoustiques subtiles des pleurs, imperceptibles à l'oreille humaine, pouvaient véhiculer des informations importantes sur la santé.


Il s'agit d'un outil informatique, fruit de 2 années de recherche, qui analyse l'acoustique des cris qui peut refléter de nombreux troubles ou maladies, explique Stephen Sheinkopf, professeur adjoint de psychiatrie à Brown. Ainsi, un traumatisme de la naissance ou des lésions cérébrales à la suite de complications de la grossesse ou à la naissance, des complications liées à la prématurité peuvent également « s'entendre ». Ce mode d'analyse non invasif est capable d'évaluer ces perturbations neurobiologiques et neurocomportementales chez les très jeunes bébés. Il fonctionne en deux phases, sépare les cris enregistrés en séquences de 12,5 millisecondes et analyse plusieurs paramètres, comme les fréquences ou le niveau sonore. La deuxième phase consiste à limiter les données à analyser selon 80 paramètres utiles.

Le syndrome du cri du chat, une maladie génétique rare, dot l'une des caractéristiques cliniques est un cri monochromatique aigu, est à l'origine de la participation d'un des chercheurs à cette étude. Après avoir étudié cette maladie durant des années, le chercheur s'est demandé si des différences subtiles dans cri pourraient être plus largement des indicateurs de la santé d'un enfant. En fait, les déficits neurologiques modifient la façon dont les bébés contrôlent leurs cordes vocales et se traduisent par ces petites différences acoustiques.

L'équipe envisage de mettre cet outil à la disposition des chercheurs du monde entier dans l'espoir de développer de nouveaux modes de détection précoce mais aussi d'évaluation des troubles du développement, dont l'autisme.

Source: Journal of Speech, Language and Hearing Research 2013 doi:10.1044/1092-4388(2013/11-0298) A Flexible Analysis Tool for the Quantitative Acoustic Assessment of Infant Cry (Visuel Mike Cohea / Brown University)

Lire aussi: ÉMOTION: Colère ou douleur, comment sait-on pourquoi les bébés pleurent? -

Autres actualités sur le même thème