Vous recherchez une actualité
Actualités

ACNÉ: Nanoparticules et ultrasons pour un traitement local et puissant

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 2 jours
Journal of Controlled Release

Des nanoparticules délivrées dans la glande sébacée par les ultrasons, chauffées par le laser, ce qui désactive la glande, c’est le traitement ultra-localisé et puissant, développé par ces chercheurs de l’Université de Californie Santa Barbara pour en finir avec l’acné. Particulièrement adaptée aux aux patients atteints d'acné avancée, sévère ou difficile à traiter, la méthode, appelée photothermolyse sélective, n’irrite ou ne dessèche pas la surface de la peau et n’entraine aucun des effets secondaires possibles avec les autres traitements existants. A priori un traitement nec plus ultra, présenté dans le Journal of Controlled Release.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Dans l'acné, les boutons se forment lorsque les follicules sont bloqués par le sébum, une substance sécrétée par les glandes sébacées situées à côté du follicule. L'excrétion de sébum est un processus naturel nécessaire pour lubrifier et protéger la peau. Cependant, dans l'acné, les pores ou portes d'entrée des follicules se bouchent. La surproduction de sébum liée à un déséquilibre hormonal (puberté) ou parfois à des médicaments peut également être une cause de blocage du follicule. Quelle que soit la cause, l'accumulation de sébum favorise la concentration de bactéries, ce qui entraine l'inflammation et l'infection locale caractéristiques de l'acné.


C'est, une nouvelle fois le recours aux nanotechnologies et à leur capacité de délivrance transdermique de médicaments qui permettent ici de vaincre un fléau de l'adolescence, l'acné. En utilisant une combinaison d'ultrasons, de nanoparticules recouvertes d'or et de lasers, des chercheurs de l'Université de Santa Barbara ont développé une thérapie ciblée capable de réduire la fréquence et l'intensité des poussées et de traiter les boutons persistants ou récurrents.

Une nouvelle thérapie : Dirigé par Samir Mitragotri, professeur de génie chimique à l'UCSB et expert en thérapie ciblée et transdermique, ce traitement consiste à pousser par ultrasons basse fréquence des particules de silice revêtues d'or en passant via le follicule pour atteindre les glandes sébacées. Ces particules sont environ de la taille d'un centième de la largeur d'un cheveu humain. Une fois les particules dans les zones cibles, le laser convertit ensuite la lumière en chaleur, grâce aux revêtements d'or spécifiquement conçus pour interagir avec ses longueurs d'onde par un phénomène appelé « résonance plasmonique ». Les particules chauffées provoquent alors une désactivation des glandes sébacées. Le sébum, et les particules qui bouchent les pores sont alors excrétés normalement.

De grands avantages par rapport aux traitements conventionnels : Cette technique de « photothermolyse sélective » ne provioque aucune irritation ou dessèchement de la peau, ne comporte aucun risque de résistance ou d'effets secondaires comme ce peut être le cas avec d'autres traitements systémiques. Car ce traitement très puissant reste aussi très localisé. C'est donc une alternative précieuse aux traitements conventionnels, particulièrement adaptée aux cas d'acné difficiles à traiter.

Ses effets à plus long terme doivent encore être étudiés, ses contre-indications précisées mais les chercheurs avancent rapidement. Probablement donc, une application clinique d'ici dans les prochaines années.

N.B. L'étude a été co-menée avec la société de dispositifs médicaux Sebacia

Source: Journal of Controlled Release 28 May 2015 Ultrasonic delivery of silica–gold nanoshells for photothermolysis of sebaceous glands in humans: Nanotechnology from the bench to clinic Communiqué UC Santa Barbara Spot Treatment- Researchers use the latest in nanotechnology and transdermal drug delivery to take on an old problem: acne (Visuel@Peter Allen Illustration)

Plus d'études sur l'Acné

Autres actualités sur le même thème