Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLERGIES: Moduler l'immunité maternelle pour préparer celle de l'enfant

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 1 semaine
Allergy

Les allergies alimentaires touchent 4 à 8% des enfants et leur incidence est à la hausse. Il n’existe à ce jour aucune stratégie de prévention et les stratégies thérapeutiques actuelles ne sont pas efficaces chez tous les patients. Le microbiote est de mieux en mieux reconnu dans son rôle préventif, facilitateur ou médiateur dans le développement de multiples maladies dont les allergies. Les probiotiques de mieux en mieux documentés sur leurs capacités à rétablir l’équilibre des communautés bactériennes… Cette étude, menée sur l’animal par une équipe de l’Inserm et publiée dans la revue Allergy, apporte à la preuve, de l’efficacité de pro ou prébiotiques chez la mère enceinte, contre les allergies alimentaires chez l’enfant.

C'est ainsi une nouvelle option, intervenir chez la mère via des prébiotiques (des sucres oligosaccharides ou polysaccharides qui vont favoriser le développement de certaines bactéries) pour prévenir ou réduire les allergies, chez son enfant à naître et en particulier pendant la petite enfance. « L'objectif est de modifier la flore intestinale plus subtilement que par l'introduction de telle ou telle souche, et cela de façon très précoce. L'idéal est d'intervenir avant la naissance et pendant les premiers mois de la vie pour réussir à prévenir le risque d'allergies survenant généralement lors des toutes premières années », explique le communiqué de l'Inserm.


Les chercheurs ont donc évalué les effets préventifs de prébiotiques administrés à des mères souris, pendant la gestation et l'allaitement sur le développement de l'allergie alimentaire chez leur progéniture.

Après leur sevrage, les « bébés » souris de mères ayant reçu ce mélange prébiotique ont été sensibilisés aux protéines de blé pour induire une réponse allergique systémique puis ont été exposés oralement au même allergène.

Les chercheurs ont analysé les données immunologiques, physiologiques, microbiennes des bébés souris. L'analyse confirme que :

· le mélange prébiotique administré aux mères a bien modifié leur microbiote mais aussi celui de leur progéniture,

· la progéniture de mères ayant reçu le mélange prébiotique s'avère protégée contre les allergies alimentaires

· ses taux d'IgE et d'histamine, 2 marqueurs du risque d'allergie, sont réduits, vs la progéniture de mères souris « témoins ».

· leur réponse à l'inflammation allergique est réduite.

Ainsi, chez la souris, cette approche permet de réduire le risque d'allergie, ici au blé. Reste à valider le même principe chez l'Homme. Une voie prometteuse, donc, mais qui pose la question d'une prévention systématique chez la mère, pour l'enfant.

Source: Inserm 5 nov, 2015 Les prébiotiques préviennent les allergies alimentaires et Allergy 26 OCT 2015 DOI: 10.1111/all.12777 Maternal exposure to GOS/Inulin mixture prevents food allergies and promotes tolerance in offspring in mice


est partenaire de cet article.

Lire aussi : MICROBIOTE: Il peut faire barrage aux allergies

ALLERGIES ALIMENTAIRES: Les bactéries Clostridium viennent à la rescousse -

Autres actualités sur le même thème