Vous recherchez une actualité
Actualités

ANTIBIORÉSISTANCE: La FDA limite l'usage des céphalosporines dans l'élevage

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 5 jours
Food and Drug Administration

Objectif, préserver l’efficacité de ces antibiotiques, les céphalosporines, pour l’Homme. Le département vétérinaire de la Food and Drug Administration (FDA) vient donc, au 6 janvier, d’interdire certains types d’utilisation ou de surutilisation des céphalosporines pour l’élevage d’animaux de la chaine alimentaire. Car des résidus de médicaments subsistent dans les produits comestibles issus des animaux. Cette interdiction concerne les élevages de bovins, porcs, poulets et dindes pour l’ensemble des utilisations non approuvées pour ces espèces, c’est-à-dire, essentiellement, les utilisations massives, en prévention et hors infection.

Il s'agit pour l'Agence américaine de préserver l'efficacité de cette classe d'antibiotiques pour l'Homme : La classe des céphalosporines est cruciale dans le traitement de maladies humaines, telles que la pneumonie, en milieu hospitalier, les infections cutanées et des tissus mous causées par Staphylococcus aureus et Streptococcus pyogenes, les infections des voies respiratoires, les infections intra-abdominales, la maladie inflammatoire pelvienne, le pied diabétique et de nombreuses autres maladies.


L'utilisation trop large en dérogation des céphalosporines chez les bovins, les porcs, les poulets et les dindes contribue au développement de la résistance de certaines bactéries à la céphalosporine. Si les céphalosporines deviennent inefficaces dans le traitement de maladies humaines, les médecins devraient avoir recours soit à des antibiotiques moins efficaces soit à des médicaments qui présentent plus d'effets secondaires.

Cette interdiction prend place dans un vaste plan américain de lutte contre la surutilisation, dans l'élevage des antibiotiques et à un mésusage de plus en plus fréquent, comme en prophylaxie de masse : Aujourd'hui les céphalosporines seraient utilisées en injection dans des œufs de poule, insérées dans des boulettes pour l'alimentation des bovins de boucherie. La FDA surveille ainsi les tendances de résistance des bactéries d'origine alimentaire à travers son Système national de la résistance aux antimicrobiens de surveillance (NARMS) et évalue les risques de résistance aux nouveaux antimicrobiens.

Cette interdiction qui entre en vigueur en avril 2012, malgré l'opposition de la majorité des organisations d'éleveurs.

La FDA rappelle que les antimicrobiens ont été largement utilisés en médecine humaine et vétérinaire depuis plus de 50 ans, avec d'énormes bénéfices sanitaires mais qu'aujourd'hui, le développement de la résistance aux antimicrobiens, et la perte de leur efficacité constitue une grave menace santé publique.

Autres actualités sur le même thème