Vous recherchez une actualité
Actualités

AUTISME: Les enfants prématurés ont 5 fois plus de risque

Actualité publiée il y a 8 années 5 jours 9 heures
Pediatrics

Ces chercheurs sur l'autisme de l'Université de Pennsylvania viennent d’identifier un lien significatif entre faible poids de naissance et autisme, ainsi, les enfants prématurés auraient cinq fois plus de risque d’être atteints d'autisme. Des conclusions, publiées dans l’édition en ligne du 17 octobre de la revue Pediatrics, qui incitent professionnels et parents à demander une évaluation en cas de suspicion.

Les chercheurs ont suivi, sur 21 ans, 1.105 enfants nés pour certains avec un poids de 500 g, dans l'ensemble avec un poids de naissance compris entre 500g et 2 kg entre septembre 1984 et juillet 1987 dans le Middlesex. Les petits participants appartenaient à une cohorte de naissance régionale des nourrissons. A 16 ans (n ​​= 623), les adolescents ont été examinés pour les TSA sur la base d'échelles et de questionnaires standards. A 21 ans (n ​​= 189), ils ont été évalués pour diagnostic des TSA par « l'Autism Diagnostic Observation Schedule ou l'Autism Diagnostic Interview ».


Les chercheurs aboutissent à un taux de prévalence de TSA dans la cohorte entière de 5% (31 sur 623). Ils constatent que 5% des enfants ont été durant la période de suivi, diagnostiqués puis évalués comme atteints d'autisme, un taux à comparer à une prévalence moyenne des TSA dans la population générale de 1%.

« Comme la survie des bébés plus petits et prématurés progresse, ces enfants représentent un défi de santé publique croissant », écrit l'auteur principal, le Pr. Jennifer Pinto-Martin, directeur du Centre for Autism (CADDRE) à l'Ecole infirmière de Penn. Des liens entre faible poids de naissance et des troubles moteurs et cognitifs ont déjà été établis, mais c'est la première étude qui établit que ces enfants sont également à risque accru de troubles du spectre autistique (TSA). « Des troubles cognitifs chez ces enfants peuvent masquer des TSA sous-jacents. S'il y a suspicion d'autisme ou test de dépistage positif pour les TSA, les parents devraient demander une évaluation car l'intervention précoce améliore les résultats à long terme. »

Les chercheurs de Penn s'apprêtent à étudier les liens possibles entre l'hémorragie cérébrale et les complications liées à l'accouchement prématuré, et l'autisme, par examen des échographies cérébrales effectuées à la naissance.

Source: Pediatrics Published online October 17, 2011 doi: 10.1542/peds.2010-2846 « Prevalence of Autism Spectrum Disorder in Adolescents Born Weighing <2000 Grams” (Vignette Fotolia-Santé log Petite Enfance N°13)

Toutes les actualités sur l'Autisme, au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log : Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème