Vous recherchez une actualité
Actualités

CAFÉ: 2 tasses par jour limitent déjà le risque de récidive de cancer du sein

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 3 semaines
Clinical Cancer Research

Cette étude de l’Université de Lund (Suède) confirme que le café protège contre la récidive du cancer du sein et globalement inhibe la croissance des tumeurs chez les femmes déjà diagnostiquées avec le cancer du sein et traitées par tamoxifène. Ses conclusions, viennent confirmer de précédentes études et élargir les capacités anticancéreuses du café, à partir d’une consommation modérée, de 2 tasses par jour.

Le café a déjà été documenté, par plusieurs études comme un réducteur de risque de cancer : Une importante méta-analyse aboutit à un risque réduit de 13% de cancer chez les buveurs de café par rapport aux non-buveurs ou modestes buveurs. Précisément, la consommation de café apparaît associée à un risque réduit de cancers de la vessie, du sein, de la bouche et du pharynx, du côlon, de l'endomètre, de l'œsophage, hépatocellulaire, leucémique, pancréatique, et de la prostate. Cette étude montre que sa consommation régulière permet également de limiter le risque de récidive de cancer du sein.


Ici, les chercheurs ont combiné des informations sur le mode de vie et les données cliniques de 1.090 patientes atteintes de cancer du sein avec les données d'études sur les cellules cancéreuses du sein.

· L'étude épidémiologique montre que chez les femmes traitées par tamoxifène, une consommation régulière de 2 tasses de café par jour (ou plus) est associée à un risque de récidive réduit de moitié, par rapport aux patientes consommant moins de café ou pas du tout.

· La consommation de 2 tasses de café par jour est également associée à des tumeurs plus petites et moins de tumeurs hormono-dépendantes.

· L'étude menée sur des lignées de cellules de cancer du sein, montre, quant à elle, que la caféine et l'acide caféique entraînent une division cellulaire réduite, une augmentation de la mort cellulaire (apoptose), en particulier en combinaison avec le tamoxifène. Ces 2 composés du café ont ainsi un effet bénéfique en désactivant les voies de signalisation nécessaires aux cellules cancéreuses pour se diviser et se multiplier.

C'est donc une démonstration à la fois clinique (épidémiologique) et cellulaire qui nous est ici proposée, suggérant que le café vient renforcer l'effet du traitement par tamoxifène. La conclusion des auteurs se veut raisonnable : « Si vous aimez le café, buvez-en mais observez aussi votre traitement par tamoxifène. 2 tasses par jour sont suffisantes pour faire la différence ».

Source: Clinical Cancer Research February 17, 2015; doi: 10.1158/1078-0432.CCR-14-1748 Caffeine and Caffeic Acid Inhibit Growth and Modify Estrogen Receptor and Insulin-like Growth Factor I Receptor Levels in Human Breast Cancer

Plus de 50 études sur le Café

Lire aussi : CAFÉ: En consommer fait partie d'un mode de vie sain -

Autres actualités sur le même thème