Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: L'observance du traitement par tamoxifène réduit le risque de récidive

Actualité publiée il y a 6 années 1 mois 1 semaine
British Journal of Cancer

Cette étude internationale vient confirmer la grande importance de l’observance du traitement par tamoxifène après une chirurgie du cancer du sein. Alors que de nombreuses femmes vont abandonner ou négliger le traitement en raison d’effets indésirables, qui, d’ailleurs peuvent s’estomper. Ces nouvelles données, publiées dans le British Journal of Cancer révèlent, en particulier, un risque de récidive beaucoup plus rapide, chez les patientes qui ne suivent pas correctement leur traitement.

Achever un cycle complet de 5 ans pour réduire, vs 2 ans, de 47% le risque de récidive du cancer et de 26% de décès, avait conclu une étude du Cancer Research UK dans le Journal of Clinical Oncology (2011), puis confirmé une étude publiée la même année dans le Lancet. 10 ans de tamoxifène, et non 5, avait précisé une nouvelle étude portant sur l'efficacité et les effets secondaires d'un traitement prolongé par tamoxifène chez les femmes atteintes d'un cancer du sein, publiée en 2012 dans le Lancet.


Les chercheurs de l'Université de Glasgow, de l'Imperial College, de l'Université de Dundee, du Botswana et de Melbourne ont suivi, durant 15 ans, 1.263 femmes écossaises recevant du tamoxifène, en traitement adjuvant post-chirurgie, pour réduire le risque de récidive de leur cancer, sensible aux œstrogènes. Les chercheurs ont relevé les niveaux d'observance chez ces femmes et rapproché ces données avec le risque de récidive du cancer du sein, le décès, et les frais médicaux. Les chercheurs ont également développé un modèle de prédiction de la progression de la maladie en fonction de facteurs comme l'âge, d'autres conditions médicales, ou la taille de la tumeur et sa propagation.

· L'adhésion au traitement par tamoxifène s'avère faible chez 38% des participantes.

· Cette faible observance est plus fréquente chez les femmes plus jeunes et avec un cancer de stade supérieur.

· Chez ces (475) femmes à faible observance, 27% ont connu une récidive et 13% sont décédées de leur cancer.

· Chez les femmes à forte observance, 25% ont connu une récidive et 17 % sont décédées.

· La faible observance du traitement entraîne une réduction du délai de récidive de 52,38 %.

· Une forte observance réduit de 9% le risque de récidive et de décès.

· Une mauvaise observance entraîne une réduction de la durée de survie d'1,3 année,

· enfin, une mauvaise observance entraîne un coût supplémentaire de santé de 8.000 € environ.

Le risque de récidive plus rapide : L'analyse constate qu'une faible adhésion ou observance du traitement au tamoxifène est associée à une récidive plus rapide, à une dégradation de la qualité de vie mais aussi à une augmentation des coûts de santé. Cette nouvelle analyse confirme une durée de traitement de 5 ans par tamoxifène et l'intérêt d'intervention pouvant encourager les patientes à continuer à prendre leur traitement. L'observance du traitement est un processus complexe déterminé par de nombreux facteurs, la personnalité et la psychologie des patients, les caractéristiques de la maladie et du traitement, dont ses éventuels effets secondaires, le système de santé, mais aussi les interventions et le suivi des personnels de santé.

Source: British Journal of Cancer September 3 2013 doi:10.1038/bjc.2013.464 The value of high adherence to tamoxifen in women with breast cancer: a community-based cohort study (Vignette NIH@Emory University)

Lire aussi:

CANCER du SEIN : Tamoxifène, 5 ans au moins pour éviter les rechutes

TAMOXIFÈNE et CANCER du SEIN: Réduction de moitié des récidives confirmée

CANCER du SEIN: 10 années de tamoxifène doublent le taux de survie -

Autres actualités sur le même thème