Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: Un super brocoli en prévention, concentré en nutraceutique

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 3 semaines
PLoS ONE

Un phytonutriment clé du brocoli, la glucoraphanine, avait déjà montré son efficacité en prévention de certaines formes de cancer. Ces scientifiques Université de l'Illinois College of Agricultural, Consumer and Environmental Sciences ont décidé de booster le légume de manière à optimiser ses bénéfices anticancéreux. Ils montrent, avec cette étude publiée dans la revue PLoS ONE, qu’en prolongeant sa durée de conservation, le légume est encore plus efficace contre la maladie.

Le chercheur Jack Juvik, de l'UI explique que l'application combinée de deux composés naturels extraits de plantes permet d'augmenter la concentration des agents anticancéreux du brocoli tout en prolongeant sa durée de conservation une fois récolté. Il vient donc de trouver avec son équipe le moyen de prolonger l'apparence, le goût et la saveur du légume tout en optimisant les bénéfices pour la santé – ce qui ne peut que plaire aux producteurs, ajoute-t-il.


2 composés pour faire un super brocoli: Les chercheurs ont pulvérisé, environ 4 jours avant la récolte, du jasmonate de méthyle (MeJA ), un composé végétal non-toxique pour augmenter le potentiel anti-cancéreux du brocoli. MeJA initie un processus d'activation des gènes impliqués dans la biosynthèse des glucosinolates (ou hétérosides soufrés), des composés présents dans le brocoli et autres légumes comme le chou-fleur, le chou…

· Les glucosinolates sont déjà reconnus comme des agents de prévention contre le cancer en raison de leur capacité à induire des enzymes de détoxification qui contribuent à éliminer des substances cancérigènes du corps humain.

· Cependant, simultanément, MeJA active un réseau de gènes qui induisent une libération d'éthylène qui réduit la durée de conservation du légume après sa récolte. Il leur fallait donc trouver un composé qui stoppe cet effet. Ils y parviennent avec le 1 -méthylcyclopropène (1-MCP) qui désactive les récepteurs sensibles à l'éthylène. Ils ont donc également appliqué au légume ce composé après la récolte.

La combinaison s'avère concluante, et la méthode peu coûteuse et pour maintenir la qualité du légume et ses qualités préventives. Encore une nouvelle façon naturelle d'améliorer la santé tout en contribuant à la sécurité alimentaire. Sans compter que la prolongation de la qualité des aliments signifie aussi moins de déchets.

Source: PLoS ONE DOI: 10.1371/journal.pone.0077127 Methyl jasmonate and 1-Methylcyclopropene treatment effects on quinone reductase inducing activity and post-harvest quality of broccoli

Lire aussi : Le BROCOLI Beneforté contre le cancer et le risque cardio

Autres actualités sur le même thème