Vous recherchez une actualité
Actualités

CELLULES SOUCHES: Bientôt des dents transgéniques pour remplacer les implants?

Actualité publiée il y a 8 années 6 mois 2 semaines
Journal of Dental Research

Quand un adulte perd une dent, il reste l’implant, car il n'y a aucun espoir d’en faire pousser une nouvelle. Il n’y avait aucun espoir, devrait-on dire à la lecture de cette recherche du King 's College London. Cette étude laisse en effet espérer le développement de dents transgéniques. « Il suffit » ici de quelques cellules de tissu de gencive humaine combinées avec des cellules souches de souris pour obtenir un matériau transgénique capable, une fois transplanté chez la souris, de donner naissance à des dents transgéniques hybrides, moitié homme, moitié souris, mais comportant tout ce qu’il faut, dentine, émail, et racines viables. Des conclusions présentées dans l’édition du 4 mars du Journal of Dental Research.

Jusqu'à maintenant, la recherche s'était concentrée sur la génération de dents immatures, similaires à celles de l'embryon pouvant être transplantées dans la mâchoire adulte pour se développer ensuite en dents fonctionnelles.


Des « monticules » reconnaissables comme des dents : Dans cette expérience, le Pr Paul Sharpe, expert en développement cranio-facial et en biologie des cellules souches au King College de Londres et son équipe, ont isolé des cellules épithéliales à partir de tissus de gencive saine de leurs patients, puis les ont cultivées en laboratoires. Ils les ont ensuite combinées, durant une semaine, avec des cellules mésenchymateuses (ou cellules souches embryonnaires) de souris, responsables de la formation des dents. Les chercheurs ont ensuite transplanté cette combinaison de cellules chez des souris. 20% des transplantations ont donné naissance à des « monticules » reconnaissables comme des dents.

C'est un pas de plus vers le remplacement de dents biologiques par des dents transgéniques. La technique, une fois au point, pourrait permettre de pallier aux effets indésirables liés, dans certains cas, aux implants, comme la perte d'os de la mâchoire autour de l'implant, en cas de friction. Les cellules épithéliales dérivées du tissu de gencive humaine adulte sont capables de donner lieu à des types de cellules différenciées pertinentes, à la suite de culture in vitro. Ces cellules épithéliales sont facilement accessibles et constituent, selon les chercheurs, une source réaliste pour la formation de dents humaines.

Seul grand défi, parvenir à cultiver des cellules mésenchymateuses humaines adultes induisant des dents et pouvoir tester ce processus de dents transgéniques chez l'homme pour vérifier l'obtention de vraies dents, des dents qui permettraient vraiment…de mâcher, concluent les auteurs.

Sources: Journal of Dental Research March 4, 2013, doi: 10.1177/0022034513481041 Adult Human Gingival Epithelial Cells as a Source for Whole-tooth Bioengineering et Science ScienceShot: Growing New Teeth, With a Little Help From Mice (Visuel © Alexandr Mitiuc - Fotolia.com)

Autres actualités sur le même thème