Vous recherchez une actualité
Actualités

CERVEAU: Les différences homme-femme expliquées par le connectome

Actualité publiée il y a 6 années 1 semaine 6 jours
PNAS

Agir ou réfléchir ? Le connectome ou la carte des connexions neuronales du cerveau permettrait d’expliquer des différences cognitives frappantes entre les hommes et les femmes, selon cette étude de l’Université de Pennsylvanie. Les résultats d’imagerie, présentés dans l’édition du 2 décembre des Actes de l'Académie des sciences américaine montrent une connectivité accrue d'avant en arrière et à l'intérieur de chaque hémisphère chez les hommes suggérant une communication accrue de la perception à l’action, et de gauche à droite chez les femmes, suggérant une communication accrue entre l’analyse et l’intuition.


De précédentes études ont montré des différences dans le cerveau selon les sexes, mais aucune n'avait encore associé des schémas de connections neuronales à des compétences cognitives.

Ici, des connectomes spécifiques homme-femme, révèlent non seulement une différence nette dans les capacités cognitives respectives, mais confirment aussi une vraie complémentarité entre les 2 sexes.

Les chercheurs de la Penn ont utilisé l'imagerie du tenseur de diffusion pour visualiser la connectivité du cerveau chez 949 jeunes, âgés de 8 à 22 ans, participant à la Philadelphia Neurodevelopmental Cohort, dont 521 femmes et 428 hommes.

L'analyse de ces connectomes nous apprend que les femmes présentent une connectivité plus élevée dans la région sus-tentorielle, située entre les 2 hémisphères. Les hommes, une plus grande connectivité à l'intérieur de chaque hémisphère. Cependant, dans le cervelet, siège du contrôle moteur, les hommes présentent une connectivité plus forte inter-hémisphère, qui leur apporterait une meilleure coordination dans l'action. Concrètement, cela signifierait que,

· les hommes sont meilleurs dans l'action, dans l'apprentissage et l'exécution d'une seule tâche (monotâche) manuelle, comme le vélo ou la navigation (orientation),

· les femmes sont meilleures dans la réflexion, grâce à une mémoire et des compétences sociales supérieures, elles sont plus multi-tâches et plus intellectuelles.

Des différences qui apparaissent de manière plus prononcée à partir de 14- 17 ans, précisent les auteurs et qui confirment également de précédentes études de comportement, menées auparavant par la même équipe. Ces études montraient que les femmes sont meilleures que les hommes sur l'attention, la parole, la mémoire des visages et les compétences sociales et que les hommes sont meilleurs dans l'action et l'orientation spatiale.

C'est aussi une complémentarité cérébrale homme-femme qui est confirmée avec cette étude, qui apporte, avec le déchiffrage de ces connectomes, des indices précieux pour mieux comprendre aussi certains troubles neurologiques.

.

Source: PNAS doi: 10.1073/pnas.1316909110 December 2, 2013 Sex differences in the structural connectome of the human brain

Lire aussi: NEURO: Les hommes, oui les hommes, sont plus multitâches que les femmes

Autres actualités sur le même thème