Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉCLIN COGNITIF: 2 portions de fruits rouges pour garder la mémoire

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 6 jours
Annals of Neurology

Cette étude de l’Hôpital Brigham and Women, publiée dans les Annals of Neurology, confirme l’effet protecteur sur la mémoire des fruits rouges. Un bénéfice déjà souligné par une étude de la Tufts University publiée en janvier dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry. Niveaux élevés d'antioxydants, effets protecteur contre les dommages causés par les radicaux libres nocifs, les femmes qui consomment 2 portions ou plus de fruits rouges chaque semaine, ces chercheurs constatent une réduction significative du déclin de la mémoire. Un effet accessible donc avec des modifications relativement simples du régime alimentaire.

Cette nouvelle étude constate qu'une forte consommation de baies et fruits rouges riches en flavonoïdes, comme les fraises, peut, au fil du temps, retarder d'environ 2 années et demi, le déclin de la mémoire chez les femmes âgées.


Une étude unique par la quantité de données analysées sur une période de temps prolongée, à partir d'une cohorte (Nurses' Health Study) de 121.700 femmes, âgées de 30 à 55 ans suivies depuis 1976. A partir de 1980, les participantes ont été interrogées tous les 4 ans sur leur régime alimentaire. Entre 1995 et 2001, la capacité de mémoire de 16.010 sujets âgés de plus de 70 ans, a été mesurée à intervalles de 2 ans. Les femmes incluses l'étude étaient âgées en moyenne de 74 ans.

2 portions par semaine, 2 années gagnées : Le chercheur Elizabeth Devore, du laboratoire Channing du BWH, auteur principal de l'étude confirme : « Parmi les femmes qui consomment 2 portions ou plus de fraises et de baies chaque semaine nous constatons une réduction du déclin cognitif », grâce à un apport plus élevé d'anthocyanidines et de flavonoïdes. Les chercheurs constatent que les femmes qui ont eu cet apport plus élevé de baies ont retardé ce déclin de la mémoire d'environ 2,5 ans.

C'est en fait la première preuve épidémiologique de l'effet ralentisseur des fruits rouges sur le déclin de la mémoire chez les femmes âgées, note le Dr Devore. «Nos résultats ont d'importantes répercussions en santé publique car la modification du régime alimentaire pour réduire la perte de mémoire chez les personnes âgées est relativement…simple ».

Source: Annals of Neurology 25 APR 2012, DOI: 10.1002/ana.23594 “Dietary intakes of berries and flavonoids in relation to cognitive decline”(Visuel © Elenathewise - Fotolia.com)

Lire aussi : DÉCLIN COGNITIF: Baies et fruits rouges pour garder la mémoire vive -

Accéder aux dernières actualités sur la Mémoire, déclin cognitif, aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème