Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉMOGRAPHIE et VIEILLISSEMENT: Une vraie mesure de la dépendance?

Actualité publiée il y a 3 années 4 mois 1 semaine
Population and Development Review

Il existe plusieurs mesures conventionnelles de l'« âge âgé » ou de la dépendance, mais on retient principalement l’âge chronologique, avec le plus souvent la limite des 65 ans. Ainsi, dans de nombreux pays cette limite est utilisée comme un juge de paix sans de nombreux domaines socio-économiques, de la pension de vieillesse aux soins de santé. Une autre mesure démographique connue, le « taux de dépendance des personnes âgées » est également basée sur le rapport du nombre des 65 ans aux nombre des 20 à 64 ans. Mais est-ce la bonne mesure de la dépendance ?

Ces chercheurs de l'International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA), prenant en compte l'augmentation de l'espérance de vie et des années vécues en meilleure santé, proposent de nouvelles mesures pour remplacer le ratio de dépendance des personnes âgées. Des mesures qui se veulent plus actuelles et adaptées aux politiques et la recherche démographique.


L'exemple des dépenses de santé : alors que les coûts des soins de santé augmentent de manière significative dans les dernières années de vie, alors que l'on vit plus longtemps, ces dernières années arrivent de plus en plus tard. On est encore fréquemment en bonne santé à 60 ou à 70 ans. En prenant la limite de 65 ans pour effectuer les projections de coûts de santé, on va alors considérablement surestimer ces dépenses de santé à venir. Dans ce cas, les auteurs proposent ainsi un mode de calcul spécifique qui prend en compte le report à plus tard des décès, lié à l'augmentation de l'espérance de vie.

L'exemple de la retraite : le taux de dépendance des personnes âgées rejoint –en partie- l'âge de la retraite, dans de nombreux pays autour de 65 ans. Mais aujourd'hui, un nombre croissant de personnes âgées de plus de 65 ans travaille encore, toujours en raison de l'augmentation de l'espérance de vie en bonne santé, et cette même raison a conduit de nombreux pays à augmenter l'âge légal de la retraite. Cette augmentation de l'âge de retraite risque d'être très injuste pour les jeunes générations, qui vont devoir travailler plus longtemps et recevoir moins d'argent que les générations précédentes. Ici encore, les experts proposent un modèle d'« âge de la retraite intergénérationnel et équitable » qui assure à chaque génération la même pension moyenne en pourcentage des salaires nets reçus.

Plusieurs modèles de mesure sont ainsi proposés, en réponse aux enjeux sociaux, économiques et démographiques qui veulent mieux prendre en compte les conséquences du vieillissement dans l'avenir et servir de base à des politiques plus appropriées.


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages