Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Quand bébé sourit, il attend un sourire en retour

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 4 semaines
PLoS ONE

Pourquoi les bébés sourient-ils, lorsqu’ils interagissent avec leurs parents? Cette équipe de scientifiques, ingénieurs et psychologues de l’Université de Californie - San Diego lui font valoir une bonne raison : quand bébé sourit, il le fait dans un but bien spécifique, obtenir un sourire en retour. Pour vérifier ces conclusions, présentées dans la revue PLoS ONE, les chercheurs ont programmé un robot qui se comporte comme un bébé et sourit. Son sourire déclenche aussi le sourire des participants.

Les chercheurs sont partis de l'observation des bébés, ont travaillé sur les données vidéo d'une précédente étude portant sur les interactions, en face à face, dont les sourires, de 13 paires de mères et de leurs nourrissons, âgés de moins de 4 mois. Les chercheurs ont analysé les échanges de sourires entre les mères et leurs enfants. L'analyse des données montre que 11 des 13 bébés présentent des signes clairs de sourire « intentionnel ». Mais le plus surprenant, c'est que les bébés semblent respecter un minutage « sophistiqué » pour parvenir à ce résultat : « un peu comme un comédien qui prolonge une blague de manière à obtenir la meilleure réponse possible du public ». Avec un principe surprenant, sourire le moins longtemps possible.


Un robot social à partir du comportement du bébé: A partir de ces données, l'équipe a travaillé au développement d'un robot, le plus fidèle possible par rapport à ces comportements. «Notre objectif était de développer un robot « social » à partir d'un comportement humain », explique Paul Ruvolo, professeur et ingénieur de l'UC San Diego. Ils ont développé un programme permettant de transférer ces comportements sur le robot, puis ont testé le robot face à 32 étudiants, par sessions de 3 minutes, chaque session reproduisant les comportements principaux observés chez les enfants. Les chercheurs constatent qu'en souriant très peu, le robot fait sourire les étudiants.

Impossible de déterminer si les bébés sont conscients de ce qu'ils font : «Nous ne prétendons pas qu'un mécanisme cognitif particulier, par exemple la délibération consciente, est responsable des comportements observés ». Cependant les chercheurs observent ici une intention et un processus bien spécifiques. Ils concluent cependant que, même avant l'âge de 4 mois, les nourrissons ont leurs propres objectifs dans l'interaction.

Autres actualités sur le même thème