Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Le grand espoir des cellules souches

Actualité publiée il y a 7 années 11 mois 2 semaines
EMBO Molecular Medicine

Les cellules souches du patient diabétique pour surmonter sa pénurie de cellules productrices d'insuline? Ces chercheurs japonais ont découvert comment les cellules souches neurales du patient pourraient être utilisées comme source alternative de cellules bêta productrices d’insuline. Cette recherche, publiée dans l’édition d’octobre d’EMBO Molecular Medicine, révèle le potentiel des cellules souches neurales pour le traitement du diabète, sans besoin de recours à la thérapie génique ou à la greffe. Un espoir important pour les 200 millions de personnes diabétiques dans le monde.

L'équipe menée par le Dr. Tomoko Kuwabara du National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST Institute- Japon) montre comment les cellules souches neurales, après différenciation,devient une source alternative d'insuline.


"Comme le diabète est causé par l'absence d'un seul type de cellule, c'est une situation clinique idéale pour la thérapie cellulaire», explique le dr. Kuwabara. «Toutefois la pénurie de dons de cellules bêta du pancréas restent un obstacle majeur à l'avancée de ce type de traitement. Une alternative est donc d'utiliser des cellules souches pour créer de nouvelles cellules bêta."

La transplantation sur le rat, de cellules souches neurales dans le pancréas s'avère un traitement efficace du diabète: L'hippocampe et le bulbe olfactif, à l'entrée du cerveau fournissent une source de tissus facilement accessibles pour les cellules neurales qui pourront ensuite être transplantées directement dans le pancréas. Normalement, les cellules neuronales ne produisent pas des niveaux élevés d'insuline, comme les cellules pancréatiques. Cependant, une fois transplantées chez des rats diabétiques, ces cellules ont commencé non seulement à exprimer plusieurs caractéristiques types des cellules bêta du pancréas, mais la production d'insuline a augmenté et les taux de glycémie ont été réduits.

«Cette découverte qui permet un auto-renouvellement illimité de cellules bêta soulève de grands espoirs en médecine régénérative. L'isolement et la culture de cellules souches comme une source renouvelable de cellules bêta serait une percée majeure», écrivent, dans un article complémentaire de la même édition, Onur Basak et Hans Clevers, de l'Hubrecht Institute for Development Biology and Stem Cell Research.

"L'équipe du Dr Kuwabara a constaté que la transplantation de cellules souches neurales directement dans le pancréas peut libérer régénérer une capacité intrinsèque à réguler la production d'insuline, et surtout que ces cellules pourraient être obtenues à partir du patient sans manipulation génétique."

Source: EMBO Molecular Medicine 2011 10 OCT 2011 DOI: 10.1002/emmm.201100177 Insulin biosynthesis in neuronal progenitors derived from adult hippocampus and the olfactory bulb (Visuels European Commission “Clonal conditionally immortalised human neural stem cell line” © Ectins project - Picture provided by Prof. John Sinden)

Autres actualités sur le même thème