Vous recherchez une actualité
Actualités

GLUTEN: Un nouveau test simplifie le diagnostic de la maladie coeliaque

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 1 semaine
Clinical and Experimental Immunology

Alors qu’une personne sur 5 intolérante au gluten reste non diagnostiquée, ce nouveau test sanguin mis au point par des chercheurs de l'Institut Walter et Eliza Hall permettrait de diagnostiquer rapidement et avec précision la maladie cœliaque, sans la nécessité d'une exposition prolongée au gluten et d’une biopsie intestinale. Selon ces données, présentées dans la revue Clinical and Experimental Immunology, le test est précis et apporte un résultat dans les 24 heures. Une avancée appréciable.

La maladie cœliaque est causée par une réaction immunitaire anormale au gluten dans l'alimentation, ce qui entraîne des dommages à l'intestin grêle, responsables de troubles digestifs comme les nausées, vomissements, ballonnements, et la diarrhée, ainsi que parfois, la léthargie, l'anémie, les maux de tête et la perte de poids. On estime que la maladie cœliaque touche une femme sur 60 et un homme sur 80 mais que 4 personnes sur 5 restent non diagnostiquées.


Un diagnostic aujourd'hui pénible : Aujourd'hui, les nombreuses personnes qui suivent un régime sans gluten et qui n'ont pas encore reçu le diagnostic formel de maladie cœliaque, doivent consommer du gluten durant les semaines ou les mois précédant la biopsie intestinale nécessaire pour établir le diagnostic. Ces chercheurs de Melbourne ont mené une étude chez 48 participants. Leurs résultats révèlent l'efficacité du nouveau test sanguin après seulement 3 jours de consommation de gluten. Le test va mesurer les cytokines libérées par la réponse des lymphocytes T au gluten après 3 jours de consommation. Son verdict positif est hautement prédictif de la maladie cœliaque : Ici, il a permis de détecter une réponse chez la majorité des participants diagnostiqués et s'est avéré négatif chez tous les témoins sains.

Détecter, prévenir : En simplifiant le diagnostic pour les patients, ce test va permettre d'améliorer significativement la détection de la maladie et de prévenir, le cas échéant, ses complications, conclut le Dr Jason Tye-Din, gastro-entérologue et auteur principal. L'auteur espère maintenant des études plus importantes pour en vérifier l'efficacité, pour une utilisation la plus large possible. Pour un autre expert, le test est également le moyen de pouvoir désormais suivre l'efficacité de traitements (comme Nexvax2 ®, un composé développé par ImmusanT) qui vise à rétablir la tolérance au gluten.

Source: Clinical and Experimental Immunology 3 JAN 2014 DOI: 10.1111/cei.12232 Ex-vivo whole blood secretion of interferon (IFN)-γ and IFN-γ-inducible protein-10 measured by enzyme-linked immunosorbent assay are as sensitive as IFN-γ enzyme-linked immunospot for the detection of gluten-reactive T cells in human leucocyte antigen (HLA)-DQ2·5+-associated coeliac disease

(Visuel ImmusanT)

Lire sur la Maladie coeliaque

Autres actualités sur le même thème