Actualités

GRIPPE: Être infecté par deux virus simultanément, c'est possible

Actualité publiée il y a 10 années 8 mois 1 semaine
American Journal of Tropical Medicine and Hygiene

C’est une toute petite étude qui crée la panique dans les médias britanniques car elle montre que l’on peut être infecté par deux virus grippaux en même temps. Cette recherche génétique qui a mobilisé un grand nombre d’organisation de santé et de défense aboutit, heureusement par l’absence de combinaison génétique des deux souches simultanées. Mais, c’est une hypothèse qui reste plausible, soulignent les chercheurs, dans l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene.

C'est l'histoire d'un patient cambodgien de 23 ans qui s'est présenté aux médecins, en octobre 2009, avec une température de 39 º C, des maux de tête, maux de gorge, la toux, donc pendant la pandémie de grippe A/H1N1 de 2009. Cette recherche menée par des scientifiques du Naval Health Research Center (Californie), l'Institut National de Santé Publique et le gouvernement du Cambodge, l'Agence de Défense américaine et d'autres institutions porte sur la menace de santé publique très réelle des pandémies grippales et soulève à nouveau la question de la co-infection par plusieurs souches virales, la possibilité pour les différents virus de combiner leur matériel génétique et de produire ainsi de nouvelles souches. Heureusement, précisent les auteurs une telle « super-grippe» ou «killer-grippe» n'a pas eu lieu, mais cela reste une hypothèse plausible.


L'analyse génétique d'échantillons prélevés révèle que le patient cambodgien était infecté par le virus H1N1, que ce virus avait été contracté par les trois enfants qui vivaient dans sa maison et l'instituteur des enfants. Mais l'examen du patient et de 4 de ses contacts révèle aussi que deux des 5 sujets avaient été infectés à la fois avec le virus A/H1N1 et le virus de la grippe saisonnière A (H3N2) circulant à cette époque. Dans les échantillons provenant des deux personnes infectées par les co-virus, il n'y avait aucune preuve que les deux virus aient combiné leur matériel génétique et les deux personnes co-infectées ne semblaient pas être plus gravement malades que les personnes infectées par un virus unique.

Les chercheurs concluent que la double infection à virus grippal peut avoir lieu. Ils soulignent le risque d'infection par des virus de la grippe saisonnière et des virus de la grippe zoonotique (grippe porcine et grippe aviaire). Ils confirment, à nouveau, que les deux types de virus peuvent combiner leur matériel génétique pour produire une nouvelle souche grippale. Ce qui n'a pas été le cas dans cette étude. Tout est bien… car si ces 5 patients avaient dû être hospitalisés, les 5 patients s'étaient, en fin de compte, totalement rétablis.

Source: American Journal of Tropical Medicine and Hygiene, 2011 vol. 85 no. 5 961-963. Dual Infection of Novel Influenza Viruses A/H1N1 and A/H3N2 in a Cluster of Cambodian Patients. (Visuels CDC)

Accéder aux dernières actualités sur la Grippe

Autres actualités sur le même thème