Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE et SURPOIDS: Les vrais bénéfices d'un régime et de l'exercice physique

Actualité publiée il y a 4 années 11 mois 4 jours
BMC Medicine

Deux analyses, l’une des résultats de santé pour l’Enfant, l’autre pour la mère, révèlent des bénéfices encore trop peu pris en compte d’un mode de vie sain pendant la grossesse. Ce bilan des effets d’un régime alimentaire sain et de la pratique de l’exercice, chez plus de 2.000 femmes enceintes en surpoids ou obèses, présenté dans 2 articles de la revue BMC Medicine, rappelle, chiffres à l’appui, l’importance d’un mode de vie prénatal sain et des conseils de professionnels.

Le surpoids et l'obésité pendant la grossesse représentent un risque considérable pour la santé. Bien que de précédentes études aient déjà suggéré l'intérêt d'interventions pour limiter la prise de poids pendant la grossesse, il y a peu d'informations décrivant leur impact sur ​​la santé néonatale. Sur ​​la balance, relèvent les chercheurs de l'Université d'Adélaïde (Australie), et en pleine grossesse, les avantages ne sont pas forcément évidents pour la mère. D'ailleurs, ajoutent-ils, « le gain de poids pendant la grossesse n'est pas un critère idéal d'évaluation de la grossesse». Leur étude montre qu'en revanche, des changements de régime alimentaire et d'activité physique sont directement associés à des améliorations significatives dans les résultats de santé des mères et des bébés.


Le Pr Jodie Dodd, de l'Université Adélaïde, professeur à la School of Paediatrics and Reproductive Health et auteur principal de l'étude, a mené, avec son équipe, un essai contrôlé randomisé auprès de 2.000 femmes enceintes ayant un indice de masse corporelle (IMC) ≥25 kg / m2, recrutées entre la 10è et la 20è semaine de grossesse et réparties pour recevoir des conseils de mode de vie. Ces conseils comportaient une intervention sur le régime alimentaire et la pratique de l'exercice.

Chez les mères :

Les chercheurs ont évalué les apports alimentaires et la qualité de l'alimentation, la charge et l'indice glycémiques et l'activité physique de la mère au début de l'étude, puis à 28 puis 36 semaines de grossesse et enfin, 4 mois après l'accouchement.

Les conseils de mode de vie (groupe intervention) sont associés à,

· une augmentation statistiquement significative du nombre de portions de fruits et légumes consommées par jour,

· une augmentation de la consommation de fibres,

· une réduction de la consommation de graisses saturées,

· une amélioration de la qualité alimentaire (échelle Healthy Eating Index),

· une pratique plus importante de l'activité physique.

· Aucune différence n'est constatée dans l'indice ou la charge glycémiques.

Ainsi, pour les femmes en surpoids ou obèses, des conseils prénatals de mode de vie ont bien un impact sur l'alimentation de la mère et de l'activité physique pendant la grossesse.

Chez les enfants :

Les chercheurs ont pris en compte l'âge gestationnel à la naissance, le score d'Apgar, le besoin éventuel d'une réanimation, le poids et la taille de naissance, la circonférence de la tête, le syndrome de détresse respiratoire et la durée du séjour post-natal. Au total, 2.142 enfants ont été inclus dans les analyses.

Les nourrissons nés de femmes ayant bénéficié de conseils de mode de vie ont

· un risque réduit de 41% de poids de naissance > 4,5 kg

· un risque réduit de 53% de syndrome de détresse respiratoire

· un séjour post-natal réduit en durée de 11% (3.94 ± 7.26 jours versus 4.41 ± 9.87 jours)

Ainsi, chez ces femmes en surpoids ou obèses, les conseils prénatals de mode de vie conduisent à des changements positifs significatifs mais offrent aussi des avantages mesurables pour la santé des nourrissons.

Les chercheurs souhaitent poursuivre ce suivi durant l'enfance, persuadés de la rémanence de ces effets, en particulier sur le risque d'obésité infantile.

Environ 50% des femmes sont en surpoids pendant la grossesse. Rappeler les bénéfices d'interventions diététiques et d'exercice chez ces femmes et autant que possible avant même la grossesse peut avoir des conséquences importantes en santé publique.

Source: BMC Medicine 13 October, 2013

doi:10.1186/s12916-014-0163-9 The effects of antenatal dietary and lifestyle advice for women who are overweight or obese on neonatal health outcomes: the LIMIT randomised trial

doi:10.1186/s12916-014-0161-y The effects of antenatal dietary and lifestyle advice for women who are overweight or obese on maternal diet and physical activity: the LIMIT randomised trial

Lire aussi sur Grossesse et surpoids

Autres actualités sur le même thème