Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: La consommation de noix par la mère, réduit le risque d'asthme chez l'enfant

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 2 semaines
JACI

La consommation de noix pendant la grossesse réduit bien le risque d'asthme chez l’enfant selon cette étude danoise, menée auprès de plus de 60.000 femmes et publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology (JACI). Conseil des auteurs aux femmes enceintes, consommer raisonnablement des noix, une bonne source de protéines et d’acides gras. Sauf contre-indication particulière.

Cette vaste analyse de la Harvard School of Public Health (Boston) et du Statens Serum Institut (Copenhague) a porté sur les données de 61.908 femmes danoises enceintes inscrites à la cohorte « Danish National Birth Cohort », au cours de leur première visite prénatale entre 1996 et 2002 qui ont complété plusieurs questionnaires sur leur alimentation. Les chercheurs ont ensuite évalué l'état de santé des bébés et en particulier la présence d'un diagnostic d'asthme ou de symptôme de respiration sifflante à l'âge de 18 mois puis à 7 ans. Les facteurs de confusion possibles qui pourraient être également associés à la fois à la consommation de noix (facteurs de mode de vie, par exemple) et au risque d'asthme de l'enfant ont été pris en compte.


Un risque réduit de 20 à 25% de diagnostic d'asthme à la petite enfance: L'analyse constate que la consommation maternelle hebdomadaire d'arachides ou de noix est associée à un risque réduit de 20 à 25% de diagnostic d'asthme aux 18 mois de l'enfant. Cette réduction du risque n'est plus significative à l'âge de 7 ans.

· 61% des femmes n'ont signalé aucun apport d'arachide et de noix pendant la grossesse, 3% des femmes en ont consommé des arachides une ou plusieurs fois par semaine et 9% ont consommé des noix une ou plusieurs fois par semaine.

· La consommation d'arachides une ou plusieurs fois par semaine est associée à un risque réduit de 21% de diagnostic d'asthme à 18 mois (RR : 0,79, IC : 95% de 0,65 à 0,97).

· La consommation de fruits à coque une ou plusieurs fois par semaine est associée à un risque réduit de 25% d'asthme à 18 mois (OR : 0,75, IC 95%, de 0,67 à 0,84). Cette réduction du risque disparaît à l'âge de 7 ans.

· Les enfants de mères ayant consommé des arachides une ou plusieurs fois par semaine sont 34% moins susceptibles d'avoir une prescription enregistrée de médicaments contre l'asthme (OR : 0,83, IC 95% de 0,70 à 1,00).

· Même une consommation d'arachides et des noix de une à trois fois par mois est associée à une réduction significative du risque d'asthme par rapport à l'absence totale de consommation.

Les chercheurs concluent que leurs résultats suggèrent que la consommation d'arachides et des noix pendant la grossesse pourrait diminuer le risque de développement de maladies allergiques chez les enfants. La consommation de noix pendant la grossesse exposerait l'enfant à naître à des composés qui diminueraient la probabilité de développer une allergie. Les auteurs concluent que sauf contre-indication particulière, il n'y a aucune raison de ne pas manger de noix avec modération durant la grossesse.

Source: Journal of Allergy and Clinical Immunology online, July 29 2012 doi:10.1016/j.jaci.2012.05.014 Peanut and tree nut consumption during pregnancy and allergic disease in children—should mothers decrease their intake? Longitudinal evidence from the Danish National Birth Cohort (Visuel © Simone van den Berg - Fotolia.com)

Lire aussi: FERTILITÉ: Quelques noix et leur acide gras favorisent la qualité du sperme et autres bénéfices liés aux noix

Autres actualités sur le même thème

Pages