Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale: Le LAVAGE des MAINS, c'est comme un vaccin contre l'infection

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 1 semaine
Global Handwashing Day

La Journée mondiale du lavage des mains est d’abord là et pour la 5ème fois, pour imposer une culture mondiale du lavage des mains, avec du savon. Cette mesure de prévention si simple pourrait prévenir la moitié des 1,5 million de cas de diarrhée chez l’enfant et d’infections respiratoires aigües, dans les pays en développement, chaque année, mais aussi dans nos pays riches, pendant la saison grippale par exemple. Créée à l'origine pour sensibiliser les enfants dans les écoles, cette journée et son principe de précaution concerne chacun d'entre nous, jeune ou plus âgé, citoyen ou professionnel de santé.

La Journée réunit d'ailleurs chaque année, le 15 octobre, plus de 200 millions de personnes de 100 pays. Elle contribue en changeant les comportements à atteindre l'OMD de réduction de la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans et prépare l'avenir en formant les enfants à instaurer ces comportements d'hygiène dans leurs communautés. 1 gramme de matières fécales humaines peut contenir 10 millions de virus et un million de bactéries : Se laver les mains avec du savon après tout contact avec des matières fécales, sources de pathogènes diarrhéiques, de shigellose (dysenterie), de typhoïde, de choléra, d'infections gastro-intestinales et respiratoires telles que la grippe et la pneumonie, empêche la transmission des bactéries. · C'est aussi une réduction des infections respiratoires : Le lavage des mains, au savon, c'est une réduction possible de 25 % du nombre de décès dus aux infections respiratoires aiguës. Une étude publiée en 2009 dans les Annals of Internal Medicine concluait quant à elle que le port d'un masque chirurgical et le lavage des mains diminuent le risque de contamination de 66% pour l'entourage d'un patient atteint. · C'est aussi un mode de contrôle des infections nosocomiales, (Voir carte ci-contre) comme à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline SARM et à C. difficile. Ainsi, les infections liées aux soins (IAS) vont toucher, en Europe, jusqu'à 9% des patients hospitalisés et de 9 à 37% des patients en unités de soins intensifs. L'OMS estime ainsi à 135.000, le nombre de décès et à 24 milliards d'€ le fardeau financier liés aux IAS en Europe.


En bref, le lavage des mains ne coûte rien mais il peut sauver plus de vies que n'importe quel vaccin.

Source: Global Hand Washing Day

Accéder aux actualités sur le Lavage des mains

Autres actualités sur le même thème