Vous recherchez une actualité
Actualités

Journées nationales de la DMLA: Un dépistage gratuit pour préserver sa vue

Actualité publiée il y a 7 années 5 mois 4 semaines
Association DMLA

Perdus de vue? Non c’est « juste la DMLA » qui pourrait être évitée par un dépistage précoce. Du 25 au 30 juin 2012, l'Association DMLA organise en partenariat avec la Société Française d'Ophtalmologie (SFO) et le Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF), comme chaque année, les Journées nationales d'information et de dépistage de la DMLA. L’occasion aussi, de se faire dépister gratuitement.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge est une maladie de la rétine centrale, ou macula, première cause de malvoyance et de cécité après 50 ans, dans les pays industrialisés. L'étude française POLA (Pathologies Oculaires Liées à l'Âge), l'étude multicentrique européenne EUREYE et une méta-analyse portant sur plus de 25.000 personnes estiment que la DMLA atteindrait moins de 0,5% des personnes avant 65 ans, environ 1 à 2% des 70-74 ans, 2 à 4% des 75-79 ans et jusqu'à 10 à 15% des plus de 80 ans. Plus de 600.000 personnes seraient atteintes de DMLA en France métropolitaine, soit près de 3% des 21 millions de sujets de plus de 50 ans. L'incidence de la DMLA pourrait augmenter de 50% en 20 ans et doubler en 30 ans.


Une prise en charge nécessairement précoce: On ne sait pas traiter la DMLA, mais il existe des moyens d'action thérapeutiques ou préventifs capables de stabiliser les lésions ou de ralentir leur progression. Ces moyens sont d'autant plus efficaces qu'ils sont mis en place tôt, c'est-à-dire avant que la maladie n'ait détruit les cellules visuelles et réduit la vision de façon irréversible. Le jour où les complications se déclarent, il est déjà parfois trop tard.

Un dépistage gratuit! A l'occasion de ces Journées, les ophtalmologistes participant à la campagne recevront sur rendez-vous les personnes qui souhaitent bénéficier d'un dépistage. La liste de leurs coordonnées est consultable sur le site journées DMLA*ou en téléphonant au N° Vert 0 800 00 24 26.

Des pistes thérapeutiques: La DMLA mobilise en permanence de nombreuses équipes de cliniciens, de soignants et de chercheurs sur les différentes approches thérapeutiques possibles, comme: protéger les photorécepteurs et l'épithélium pigmentaire rétiniens, prévenir les lésions oxydatives ou lutter contre les mécanismes inflammatoires impliqués dans la maladie. De nouvelles voies de recherche thérapeutique ont été ouvertes avec la présence en excès de certaines séquences d'ARN, toxiques pour les cellules de l'épithélium pigmentaire. Enfin, les chercheurs travaillent aussi sur les modes d'administration des médicaments, aspect particulièrement important en cas de maladie chronique.

Seuls 3% des français de 50 à 70 ans connaissaient la DMLA. Ces Journées ont donc, à nouveau pour objectif, de sensibiliser au dépistage toute personne de plus de 55 ans ou dont le risque de DMLA est plus élevé, parce qu'elles sont fumeuses, qu'elles ont des antécédents familiaux, ou dont un examen du fond d'œil a déjà révélé des signes précurseurs de la maladie.

Autres actualités sur le même thème