Vous recherchez une actualité
Actualités

Le SUCRE? Pas mauvais pour la santé des enfants, rectifient les pédiatres

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 2 semaines
Société Française de Pédiatrie

Le sucre aussi toxique et addictif que le tabac ou l'alcool ? Une menace sérieuse pour la santé publique ? La Société Française de Pédiatrie a souhaité répondre à ces questions à la lecture de l’article de chercheurs de l’Université de Californie publié dans l’édition du 1er février de la revue Nature. Non le sucre n’est pas néfaste à la santé de l’enfant et n’est pas forcément synonyme d’obésité, explique le Patrick Tounian, qui rappelle aux parents et aux professionnels de santé que cette phobie irraisonnée du sucre prend ses origines dans une culture où les plaisirs de la bouche sont des plaisirs coupables.


Alors que les chercheurs de l'Université de Californie expliquent que la consommation excessive de sucre est non seulement à l'origine de troubles métaboliques, d'une forte dépendance et et d'une altération de la régulation de l'appétit, alors qu'ils appellent les gouvernements à prendre des décisions de même type que les mesures adoptées contre la consommation d'alcool, le Dr. Patrick Tounian conteste ces accusations et réhabilite le sucre dans l'alimentation de l'enfant.

Faut-il bannir à tout prix les aliments sucrés ? Pour le secrétaire général de la Société Française de Pédiatrie les accusations portées par les chercheurs californiens sur ses effets néfastes ne sont pas toutes scientifiquement bien fondées.

- Si le sucre produit effectivement un plaisir, il n'existe a priori pas d'addiction au sucre, le sucre ne suscitant aucun de ces signes physiques ou comportementaux de l'addiction, comme des besoins de plus en plus importants ou l'apparition de symptômes de sevrage lorsqu'on en est privé.

- La consommation excessive de produits sucrés peut être responsable de carences nutritionnelles et non de surcharge pondérale : Le Pédiatre rappelle que l'appétit est parfaitement régulé chez l'enfant et son système de régulation du poids est capable de moduler l'appétit pour compenser l'excédent énergétique sur les repas suivants.

- L'excès de sucre n'est pas la cause de l'augmentation du nombre de cas de diabètes de type 2 chez les jeunes, liée plutôt, à l'augmentation massive de l'obésité.

La consommation de sucres chez l'enfant ne doit donc pas inquiéter les parents et les professionnels de santé, notamment en raison d'un risque d'obésité supposé, conclut Patrick Tounian.


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages