Vous recherchez une actualité
Actualités

PARKINSON: Le bénéfice statines rediscuté

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 4 semaines
Movement Disorders

L’efficacité déjà suggérée des statines sur la diminution du risque ou des symptômes de la maladie de Parkinson, est remise en cause par cette étude du Penn State College of Medicine. Selon ses conclusions, les médicaments anti-cholestérol ne peuvent protéger contre cette maladie neurodégénérative du cerveau –qui touche 4 à 6 millions de personnes dans le monde. Conclusions dans la revue Movement Disorders.

Une étude de Harvard et du Brigham and Women's Hospital, publiée en 2012 dans les Archives of Neurology, avait suggéré que l'utilisation régulière de statines est associée globalement à une réduction du risque de maladie de Parkinson, en particulier chez les patients jeunes, de moins de 60 ans, parfois cependant, avec quelques effets indésirables.


Les chercheurs ont examiné les données de niveaux de cholestérol sanguin, de médicaments et le diagnostic de parkinson chez les participants de la cohorte Atherosclerosis Risk in Communities study. Les taux de cholestérol ont été évalués chaque 3 ans, sur une période de suivi de 10 ans. .

L'analyse confirme que,

· les niveaux de cholestérol LDL et de cholestérol total sont bien associés à un risque moindre de maladie de Parkinson,

· mais l'utilisation de statines n'a pas d'effet protecteur contre la maladie et semble même accroître le risque en cas d'utilisation sur le long terme.

Les chercheurs expliquent que l'utilisation des statines est, en fait, un marqueur de taux élevé de cholestérol, qui lui-même peut être associé à un risque moindre de Parkinson. Ils contribuent ainsi à expliquer pourquoi certaines études ont montré cette association entre statines et plus faible incidence de.

D'autres recherches vont donc étudier pourquoi le cholestérol peut protéger contre la maladie de Parkinson.

Source: Movement Disorders via Eurekalert (AAAS) 19 Feb 2015 Statins may not lower Parkinson's risk

Lire aussi : PARKINSON: Certaines statines pourraient bien réduire le risque

Plus d'études sur la maladie de Parkinson

Autres actualités sur le même thème