Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Le stress social, ennemi de l'empathie

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 22 heures
Current Biology

2 souris qui ne se connaissent pas, ne peuvent pas éprouver d’empathie l’une envers l’autre. Chez 2 souris qui se connaissent bien car elles partagent la même cage, le même stimulus provoquera une douleur plus intense si elles sont ensemble que si elles sont seules. Cette étude est la première à démontrer le même phénomène chez l’Homme. Est-ce un des secrets de l’empathie ? Le stress occasionné par la présence d’étrangers serait un frein majeur à la capacité de ressentir les émotions de l’autre et de les partager. Les conclusions, publiées dans la revue spécialisée Current Biology, pourraient permettent de favoriser les conditions de l’empathie.


L'empathie, une émotion clé dans les relations sociales est également impliquée dans plusieurs troubles psychologiques tels l'autisme. Pour tenter de comprendre ses mécanismes, on utilise souvent la douleur comme stimulus, car elle est mesurable et permet de révéler l'empathie. Jeffrey Mogil, professeur de psychologie à l'Université McGill et auteur principal de l'étude, l'utilise à nouveau dans cette étude en comparant les réactions d'étudiants à des stimuli douloureux dans le cadre de divers scénarii : étudiant seul; avec un ami; avec un étranger; entre deux étrangers sous médicament antistress; entre deux étrangers ayant joué 15 minutes à un jeu vidéo, avant le test.
Les participants devaient plonger leur bras dans de l'eau glacée, leurs scores de la douleur étaient mesurés.

- Seul ou face à un étranger, les scores de douleur sont identiques,

- face à un ami ou à un partenaire de jeu, les scores de douleur augmentent suggérant la sensation d'une plus grande souffrance en présence d'un ami et donc l'existence d'une empathie plus forte entre les 2 participants. « Chacun ressent la douleur de l'autre ».

Mais qu'est-ce qui empêche 2 étrangers d'éprouver de l'empathie? Le stress occasionné par la présence d'un étranger. Lorsque les chercheurs donnent aux participants un médicament qui prévient la réaction de fuite en présence d'un stress, alors deux personnes ne se connaissant pas peuvent éprouver de l'empathie.

Le « stress social », un frein majeur à l'empathie : Lorsque les participants partagent un jeu vidéo avant l'expérience, après seulement 15 minutes de jeu, ces étrangers sont capables de présenter de l'empathie les uns envers les autres. Il suffit donc d'une expérience commune pour « rompre la glace » et faire passer un inconnu de la case « étranger » à celle « d'ami ».

Il existe donc de nombreuses stratégies permettant de réduire le stress social et de créer un surplus d'empathie. Une bonne base de départ pour remédier au manque d'empathie au cœur de divers troubles psychologiques et de conflits sociaux.

Autres actualités sur le même thème