Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ de l'ADOLESCENT: Se peser tous les jours évoque un risque de TCA

Actualité publiée il y a 4 années 11 mois 2 semaines
Journal of Nutrition Education and Behavior

Se peser régulièrement peut être une bonne mesure pour le maintien du poids, mais tous les jours, c’est trop. En particulier chez les adolescents chez qui la pesée quotidienne dénote fréquemment un état psychologique fragile, que ce soit au niveau de l’image ou de l’estime de soi. Une association entre pesée répétitive et état psychologique, qui peut aller en effet jusqu’à favoriser la dépression et les troubles du comportement alimentaire (TCA). Conclusions dans le Journal of Nutrition Education and Behavior.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Une toute récente étude précise le rôle de médiateur de l'image de soi dans l'association, chez l'adolescent entre obésité et dépression. Ici, la pesée quotidienne témoigne d'une inquiétude qui prédit un risque de trouble anxieux et en cas d'excès de poids, de troubles du comportement alimentaire.


Les chercheurs de l'Université du Minnesota ont suivi ce comportement d'auto-pesée chez 1.902 adolescents et jeunes adultes participant au programme EAT (Eating and Activity in Teens and Young Adults) et suivis durant 10 ans. Ce programme analyse les associations entre l'auto-pesée et les changements de poids, les variables psychologiques et les résultats comportementaux. La fréquence de l'auto-pesée, le poids idéal, les préoccupations de poids, la satisfaction de l'image corporelle, l'estime de soi et les symptômes dépressifs, tous ces critères ont été évalués par les participants à l'aide d'une échelle de Likert. Les jeunes participants ont également signalé d'éventuels comportements alimentaires malsains.

L'analyse constate que la fréquence de l'auto-pesée est liée de façon significative

· à la préoccupation mais aussi à l'augmentation du poids,

· à la dépression,

· à la réduction de la satisfaction de son image corporelle

· et à une baisse d'estime de soi chez les femmes.

Pesée chaque jour et risque très élevé de TCA : Ainsi, parmi les jeunes femmes qui se pèsent trop régulièrement (au moins une fois par jour), 80% déclarent des comportements parfois dangereux de contrôle du poids, -s'entend trouble du comportement alimentaire (TCA)- explique le Dr Carly R. Pacanowski, auteur principal de l'étude. « L'insatisfaction de l'image corporelle ajoutée aux problèmes de poids prédit des troubles de l'alimentation. Il est donc essentiel d'éviter d'exacerber ces prédicteurs par des comportements tels que l'auto-pesée ».

L'implication est pour les parents et les cliniciens qui devraient interroger leurs patients adolescents sur la fréquence des auto-pesées, en particulier en cas de surpoids. Car ces auto-pesées peuvent être significatives du bien-être ou du mal-être chez l'adolescent.

Source: Journal of Nutrition Education and Behavior November 2015 Self-Weighing Throughout Adolescence and Young Adulthood: Implications for Well-Being

Accéder aux Dossiers

sur les Troubles du comportement alimentaire

Obésité de l'enfant (1/6)

Troubles du comportement alimentaire

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Plus de 200 études sur le Surpoids et l'Obésité

Autres actualités sur le même thème