Vous recherchez une actualité
Actualités

Semaine de l'HÉMOCHROMATOSE: Jusqu'au 26 mai, pour se faire dépister, à temps

Actualité publiée il y a 7 années 5 mois 1 jour
Association Hémochromatose France

L’hémochromatose ou « l’empoisonnement par le fer » touche 1 personne sur 300 et reste, malgré son statut de première maladie génétique en France, encore peu ou mal connue. C’est pourtant une maladie grave, excessivement douloureuse, responsable d’invalidités et de 2.000 décès par an. Cette 9è Semaine de sensibilisation au dépistage de l’hémochromatose, organisée par l’Association Hémochromatose France, permet, à chacun d’effectuer un dépistage gratuit près de chez lui.

Comment reconnaître les premiers symptômes ? (souvent et malheureusement diagnostiqués comme sans rapport direct avec une hémochromatose). Comment et où effectuer un dépistage près de chez soi ? Comment mettre en place le dépistage familial ? Quels soins adopter ? Où et comment les administrer ? Quid des remboursements ? Quelles sont les nouveautés en matière d'hémochromatose ? Y-a-t-il de nouveaux médicaments ? Où en est la recherche nationale et internationale ?


Chaque année, l'Association Hémochromatose France relaie l'information sur la maladie auprès du grand public et des médecins généralistes et spécialistes, et incite au dépistage. Elle remercie celles et ceux qui participent à mieux faire connaître la maladie, contribuant à aider de nombreuses familles en recherche d'informations.

Pour cette 9è édition, à nouveau, de nombreux hôpitaux et leurs services d'hépato-gastro-entérologie, municipalités et de nombreux médecins généralistes participent, relaieront l'information du 21 au 26 mai et proposeront un dépistage de la maladie. Comme chaque année, de nouveaux diagnostics seront effectués permettant une prise en charge plus précoce de la maladie. « On ne doit plus voir des patients atteints de douleurs intolérables malgré la morphine, de cirrhose du foie avec cancer, d'insuffisance cardiaque gravissime ou encore de diabète à cause d'une hémochromatose non dépistée à temps » confie le Professeur Henri Michel, Président de l'AHF.

NB : En décembre dernier, L'Académie Nationale de Médecine décernait au Professeur Henri Michel, Président de l'AHF, la première médaille d'or reconnaissant ainsi les travaux de l'association pour lutter contre l'hémochromatose génétique, sensibiliser l'opinion à cet important problème de santé publique et promouvoir la recherche.

Autres actualités sur le même thème