Vous recherchez une actualité
Actualités

SYNESTHÉSIE: L'autisme fréquemment associé à une confusion des sens

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 1 semaine
Molecular Autism

Chaque synesthésie est spécifique à chaque patient, et cette association involontaire de plusieurs perceptions sensorielles, liée au développement du cerveau, touche environ 4% de la population. Cette étude menée à l’Université de Cambridge et publiée dans la revue Molecular Autism montre une prévalence élevée de la synesthésie dans l'autisme. Ses conclusions suggèrent non seulement que ces deux troubles partagent des mécanismes communs mais apporte de nouveaux indices pour mieux prendre en charge les troubles du spectre autistiques.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La synesthésie est un trouble caractérisé par le déclenchement par une sensation par l'un des sens d'une autre sensation par un autre sens. L'exemple donné ici est l'association du mot « bonjour » avec le goût du café. Si la prévalence de la synesthésie est estimée à 4% en population générale et celle de l'autisme à 1 %, les résultats montrent que ces 2 troubles ne sont pas indépendants.


Les chercheurs du Centre de recherche sur l'autisme de l'Université de Cambridge ont mené cette étude auprès de 927 adultes atteints d'autisme et 1.364 témoins sains sans autisme. Après prise en compte de facteurs de confusion possibles, les chercheurs ont retenu 164 patients diagnostiqués d'autisme et 93 témoins sains. Les deux groupes ont rempli des questionnaires d'évaluation de la synesthésie et de l'autisme. Par ailleurs, les chercheurs ont vérifié ces données par des tests d'évaluation.

· Sur les 164 personnes autistes, 31 ont été considérés comme synesthésiques, soit 19%,

· chez les témoins sains, ce taux a été estimé à 7%.

Ainsi, chez les adultes atteints d'autisme, la prévalence de la synesthésie est estimée à près du triple de celle constatée chez des adultes non atteints. Les chercheurs expliquent leurs résultats par l'excès de connexions neuronales entre certaines zones du cerveau. Si ces résultats doivent encore être confirmés par de plus larges études, en particulier par imagerie cérébrale pour préciser le lien biologique entre les deux conditions, ils apportent néanmoins un éclairage intéressant sur e risque de trouble de la perception sensorielle chez les personnes atteintes de TSA.

Source: Molecular Autism November 20 2013 doi:10.1186/2040-2392-4-40 Is synaesthesia more common in autism? (Visuel © koya979 - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'Autisme

Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log -Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème