Vous recherchez une actualité
Actualités

TRAUMATISME CRÂNIEN: Un simple test sanguin pour le détecter, même léger

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 3 semaines
Inserm- Annals of Emergency Medicine

C’est une équipe française, spécialisée, de l’Inserm, "Prévention et prise en charge des traumatismes" qui vient de démontrer l’efficacité d’un test sanguin pour déterminer la gravité d’un traumatisme crânien. Une protéine, la S-100B produite en cas de traumatisme du cerveau s’avère être un indicateur de traumatismes crâniens légers. Détectable par simple test sanguin, peu coûteux, cette découverte, publiée dans l’édition du 26 septembre des Annals of Emergency Medicine, pourra permettre de déterminer la gravité d’un traumatisme crânien et d’améliorer la prise en charge des 100.000 personnes, accidentées de la route ou victimes de chutes, victimes de traumatismes crâniens.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'Inserm rappelle que chaque année, les services d'urgences des hôpitaux français reçoivent plus de 100.000 personnes victimes d'un traumatisme crânien, dont 90% sont considérés comme légers mais parfois responsables d'hémorragies cérébrales entraînant un risque de handicap sévère. Touchant les jeunes, avec les accidents de la route ou les plus âgés, en raison des chutes, le traumatisme crânien léger jusque-là détectable seulement partiellement (10%) par scanner cérébral et à grand coût.


Le scanner ne révèle des lésions intracrâniennes que chez 7% des participants:Cette étude prospective d'observation dans le service des urgences d'un hôpital universitaire (Bordeaux) a porté sur 2.128 patients présentant un traumatisme crânien mineur. Les chercheurs ont pu comparer les résultats de scanner et de niveaux de protéine S100-B dans le plasma pour 1.560 patients. Alors que le scanner ne révèle des lésions intracrâniennes que chez 7% des participants et chez ces patients, le niveau moyen de protéines plasmatiques S100-B s'élève à 0,46 g / L (intervalle interquartile [IQR] de 0,27 à 0,72) à comparer à 0,22 mg / L (IQR 0,14 à 0.36) chez les autres patients. Dès le seuil de 0,12 mg / L, des lésions cérébrales traumatiques sont identifiées avec une sensibilité de 99,1% (IC : 95,0% à 100%) et une spécificité de 19,7% (IC : 95% de 17,7% à 21,9 %), une valeur prédictive négative de 99,7% (IC :95% de 98,1% à 100%).

Le dosage de cette protéine par une simple prise de sang est donc un indicateur de l'état du cerveau : avec ou sans lésions importantes, nécessitant de surveiller le patient. Ce test peu onéreux, précise l'équipe, soit environ 15 euros (dix fois moins qu'un scanner), les résultats peuvent être connus en moins d'une heure.

Source: Annals of Emergency Medicine, 26 sept doi:10.1016/j.annemergmed.2011.07.027"S-100B Protein as a Screening Tool for the Early Assessment of Minor Head Injury" (Vignette Sécurité routière, visuel NHS)

Autres actualités sur les Traumatismes

Autres actualités sur le même thème