Vous recherchez une actualité
Actualités

TRISOMIE 21: Un composé expérimental réussit à l'inverser chez la souris

Actualité publiée il y a 6 années 2 semaines 1 jour
Science Translational Medicine

C’est la prouesse de chercheurs de Johns Hopkins et du National Institutes of Health (NIH), qui espèrent déjà, à partir de ces recherches sur la souris, le développement de médicaments. Ce composé, un agoniste d’une protéine, la protéine Sonic hedgehog (SHH) a permis de rétablir la taille du cervelet des rongeurs et de renforcer la mémoire et la capacité d’apprentissage. Ces travaux sont présentés dans l'édition du 4 septembre de la revue Science Translational Medicine.

Il ne sera pas possible de normaliser totalement la cognition, explique l'auteur principal, le Pr Roger Reeves, de la Johns Hopkins University School of Medicine, mais l'équipe espère pouvoir développer un médicament cliniquement utile qui favorise le développement du cerveau et améliore l'apprentissage en renforçant la communication entre le cervelet et l'hippocampe.


Normaliser la croissance du cervelet, améliorer l'apprentissage et la mémoire : Avec 3 copies du chromosome 21, les personnes atteintes de trisomie 21 (ou syndrome de Down) ont des copies supplémentaires de plus de 300 gènes hébergés sur ce chromosome, un cervelet réduit à 60% de la taille normale, ce qui conduit à une déficience intellectuelle, des difficultés d'apprentissage et de mémoire spatiale. Ici, l'équipe a utilisé des souris modèles de trisomie 21 présentant donc des caractéristiques similaires à celles des personnes atteintes dont un cervelet de taille réduite et des difficultés d'apprentissage et de mémoire. Sur la base d'études précédentes, l'équipe s'est concentrée sur une chaîne d'événements biochimiques connue comme la voie Sonic hedgehog qui joue un rôle dans le développement du cerveau. En injectant le composé, un agoniste de cette voie dans le cerveau des souris à la naissance, les chercheurs parviennent à normaliser la croissance du cervelet et constatent des effets inattendus sur l'apprentissage et la mémoire, 2 fonctions contrôlées par l'hippocampe et non le cervelet. Concrètement, les souris traitées réussissent le test du labyrinthe aussi bien que des souris normales.

Les chercheurs suggèrent que le composé améliore l'apprentissage en renforçant la communication entre le cervelet et l'hippocampe. Certes, il reste de très nombreuses étapes avant de parvenir à un médicament à usage humain en particulier en raison de la complexité du processus biologique en jeu et du risque élevé d'effets indésirables liés à une croissance non contrôlée. Mais c'est une première recherche prometteuse.

Source: Science Transational Medicine 4 September 2013 DOI: 10.1126/scitranslmed.3005983 Hedgehog Agonist Therapy Corrects Structural and Cognitive Deficits in a Down Syndrome Mouse Model (Vignette Uninversité de Washington)

Accéder aux dernières actualités sur la Trisomie 21

Autres actualités sur le même thème