Vous recherchez une actualité
Actualités

Un filet d'huile d'olive, chaque jour, peut éviter l'AVC

Actualité publiée il y a 10 années 4 mois 2 semaines
Neurology

Pour les auteurs de cette étude, notre huile d’olive fait partie de la “brain food” car, en consommer régulièrement, pour la cuisson ou l'assaisonnement, peut contribuer à prévenir l’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les personnes âgées. Ces conclusions, qui viennent renforcer les bénéfices déjà connus du “régime méditerranéen” ont l’honneur d’être publiés dans l’édition en ligne du 15 juin de Neurology, la revue de l'American Academy of Neurology.

"Notre recherche suggère qu'une nouvelle série de recommandations diététiques devrait être délivrée aux personnes de 65 ans et plus, pour prévenir l'AVC," déclare l'auteur de l'étude, le Dr. Cecilia Samieri, de l'Université de Bordeaux et de l'INSERM. “L'AVC est si courant chez les personnes âgées et l'huile d'olive est un mode de prévention peu coûteux et pratique."


Cette étude a examiné les dossiers médicaux de 7.625 personnes âgées de 65 ans et plus, de trois villes de France: Bordeaux, Dijon et Montpellier. Les participants n'avaient pas d'antécédent d'AVC. Leur consommation d'huile d'olive a été classée comme «inexistante », « modérée» et "intensive". Les participants utilisaient principalement de l'huile d'olive extra vierge, représentant 98% des huiles d'olives vendues en France. Sur une durée de suivi d'un peu plus de cinq ans, 148 accidents vasculaires cérébraux ont été recensés. L'étude du régime alimentaire, de l'activité physique, de l'indice de masse corporelle et autres facteurs de risque de l'AVC révèle que les participants qui utilisaient régulièrement l'huile d'olive pour la cuisson et pour l'assaisonnement avaient un risque diminué de 41% d'AVC par rapport à ceux qui n'utilisent jamais l'huile d'olive dans leur alimentation (1,5% en 6 ans vs 2,6%).

L'huile d'olive a été déjà associée à des effets protecteurs contre de nombreux facteurs de risque cardiovasculaires comme le diabète, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie et l'obésité. Dans un éditorial accompagnant l'étude, le Dr. Nikolaos Scarmeas de l'Université de Columbia, membre de l'American Academy of Neurology, fait remarquer qu'on ignore quels sont les composants de l'huile d'olive, en particulier qui apportent cet effet protecteur.

Il compte bien lancer d'autres essais cliniques pour confirmer ces conclusions qui pourront donner lieu à de nouvelles recommandations de prévention des AVC.

American Academy of NeurologyOlive Oil May Prevent Strokes, Study Says

Lire aussi:

STRESS OXYDATIF : L'huile d'olive protège le foie

COLITE ULCÉREUSE : L'huile d'olive réduit de 90% le risque de colite

MÉTABOLISME et SANTÉ CARDIAQUE : Le régime méditerranéen confirme ses bénéfices

REGIME MEDITERRANEEN : Efficacité prouvée contre le risque cardiovasculaire

Accéder à l'Espace Nutrition, Cardio