Vous recherchez une actualité
Actualités

VIH: Après la PreP, les Etats-Unis autorisent l'auto-dépistage

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 2 semaines
FDA

Libre, anonyme et formateur, ce premier home-test de dépistage du VIH-1, le « Home Access express», autorisé par l’Agence américaine du médicament (FDA) ouvre ainsi une nouvelle ère dans le dépistage du VIH. Un encouragement du public adulte à l’auto-dépistage, sans aucun besoin de formation préalable. Car le kit, au-delà des dispositifs nécessaires à la collecte des prélèvements de sang, comporte également un livret éducatif sur le VIH-sida et des recommandations de prévention.

Tout est prévu, lancettes de prélèvement, tampon imbibé d'alcool, gaze stérile, bandage, pochette retour en alu, collecteur de sécurité pour les lancettes, petit conteneur pour l'expédition et enveloppe de retour pré-adressée et prépayée.


Le patient doit d'abord lire le livret d'instructions et d'éducation fournis avec le kit puis doit passer un appel pour transmettre un code unique de 11 chiffres fourni dans le kit de test. Les données patient,

communiquées volontairement, seront donc rattachées à ce numéro unique et viendront alimenter une base de données confidentielle. Il est demandé au patient, sans obligation, de communiquer son année de naissance, sexe, race, et code postal, l'historique des dépistages précédents et des résultats des tests précédents.

Le patient devra ensuite écouter un système automatisé lui délivrant 5 minutes d'information et éducation sur le test VIH par mesure des anticorps, la prévention, les mesures de réduction des risques et le sida. Tout au long de la séance de formation, les clients peuvent communiquer avec

un conseiller ou un médecin pour poser leurs questions ou faire état de leurs préoccupations.

Un numéro d'appel gratuit, opérationnel 24 heures sur 24, 7 jours par semaine (hors jours fériés), permet au public d'avoir accès à un conseiller que ce soit avant ou après le test. Les résultats des tests sont disponibles 3 jours après pour le test Express et 7 jours après pour le kit à domicile. Les patients testés positifs, sont suivis par les conseillers, dirigés vers des médecins ou des services spécialisés, en fonction de leur situation géographique.

40% n'ont pas fait le test: 1 million de personnes aux Etats-Unis (soit 1 personne sur 250) vivent avec le VIH mais

40% n'ont jamais fait le test. Le Home Access va donc permettre de détecter l'infection au VIH chez tous ceux qui qui n'ont pas eu accès aux services de dépistage d'Etat par peur de la discrimination et de la stigmatisation, de la perte possible de leurs prestations d'assurance, par incapacité ou refus de se rendre dans un service de dépistage soit pour des tests soit pour recevoir ces résultats ou des conseils. Alors que la majorité des services de dépistage du VIH exigent que le patient revienne pour chercher ses résultats, la FDA a (bien) considéré que l'absence d'anonymat pouvait être un frein.

Cette décision est fondée sur plusieurs études, dont l'étude National Health Interview Survey publiée en 1992 dans le New England Journal of Medicine qui concluait que les personnes qui ont le plus besoin des tests, sont celles qui ont le moins d'accès aux tests.

Source: FDA Summary - Home Access HIV-1 Test System (PDF - 1.3MB)

Lire aussi: VIH-SIDA: Les États-Unis prennent le grand tournant de la PreP

Autres actualités sur le même thème