publicité
Document sans titre

Afficher toutes les thématiques

A la une

Lisez moi avec webReader     Newsletter                                           Toutes les actus de la spécialité     Inscription au flux RSS Santélog     Santélog sur Twitter

LYMPHOME: L’immunothérapie par CAR T-cells, une voie prometteuse vers la rémission

Actualité publiée il y a 3 jours

Science Translational Medicine

Ce type d’immunothérapie par traitement des cellules T ou « CAR T-cells » (Chimeric Antigen Receptor ou cellules T porteuses d’un récepteur chimérique), des lymphocytes T du patient modifiés de manière à reconnaître spécifiquement un antigène tumoral pour cibler exclusivement les cellules cancéreuses, est l’une des voies (...) (...)

CANCER: L’enzyme qui décide si les cellules croissent, se divisent, ou meurent   |   CANCER du COL: Un dépistage régulier réduit de moitié le risque de décès associé   |   CANCER du CÔLON: Du gingembre pour une livraison thérapeutique ciblée   |   CANCER de la PROSTATE: Parfois, le meilleur choix n'est pas le traitement immédiat   |   CANCER du SEIN: Rank, la voie royale contre la métastase   |   LEUCÉMIE MYÉLOÏDE CHRONIQUE: Le traitement qui tue 90% des cellules souches leucémiques   |   PSA: Dans quel cas après un cancer sa hausse prédit le risque de décès   |   GINGEMBRE et PIMENTS travaillent ensemble contre le cancer   |   CANCER du POUMON: Pas d'effet de la radiothérapie pour les tumeurs cérébrales secondaires   |   CANCER: L'approche métronomique qui fige la progression tumorale   |   CANCER COLORECTAL: Curcumine et silymarine, la piste phytochimique   |   CANCER PRIMITIF INCONNU: Le test épigénétique qui diagnostique l'origine de la tumeur   |   OBÉSITÉ: 1 seul facteur, 13 risques de cancers   |   MÉNOPAUSE: Thérapie hormonale, quel vrai risque de cancer du sein?   |   OBÉSITÉ: Elle guette particulièrement les patients à antécédents de cancer   |   CANCER de l’INTESTIN: Les omega 3 pour doubler les chances de survie   |   CANCER de l’ŒSOPHAGE: Les brûlures d’estomac, signes d’un risque de cancer?   |   CANCER de la THYROÏDE: 70 à 80% des cas surdiagnostiqués   |   CANCER: Le risque s'accroît avec la sévérité et la durée de l’obésité   |   CANCER principale cause de décès, avant la maladie cardiaque en France   |   CANCER du SEIN: Des millions de biopsies de trop   |   CANCER du SEIN: Le microbiome mammaire signe les tissus cancéreux   |   PLAIES CHRONIQUES: Un traitement du cancer efficace en application topique   |   CANCER de l’OVAIRE: Pourquoi la toilette intime doit rester légère   |   DYSFONCTION ÉRECTILE: Quel impact du Viagra sur le risque de cancer de la prostate   |   CANCER: Le virus herpès qui prédispose les cellules mammaires à devenir malignes   |   CANCER: Un ostéosarcome vieux d’1 million d’années   |   CANCER de l’OVAIRE: La biopsie liquide détecte la récidive avant la récidive   |   ALCOOL: Le risque de cancer commence au premier verre   |   CANCER de la PEAU: Remonter à la toute toute première cellule tumorale   |  

Dernières actualités

CANCER: L’enzyme qui décide si les cellules croissent, se divisent, ou meurent

Nature

Cette pseudoenzyme, nommée kinase suppressor of Ras, or KSR, joue un rôle critique dans la propagation et l’agressivité des cancers. Selon cette recherche de l'Institut du cancer Tisch à l'École de médecine du Mount Sinai, KSR régule la transmission de signaux à la cellule qui vont déterminer sa croissance, sa division ou l’apoptose. Des travaux publiés dans la (...)

CANCER du COL: Un dépistage régulier réduit de moitié le risque de décès associé

British Journal of Cancer

Un risque accru de mortalité pour les femmes qui « ne font pas ce qu’il faut » soit un dépistage régulier par frottis, tous les 2 à 3 ans, en particulier entre les âges de 25 et 64 ans, c’est ce que dénonce cette étude britannique, qui appelle les professionnels à mieux inciter au dépistage : au seul Royaume-Uni, la vie de centaines de patientes (...)

CANCER du CÔLON: Du gingembre pour une livraison thérapeutique ciblée

Molecular Therapy

Des nanoparticules issues du gingembre comestible, et équipées pour améliorer la livraison de médicaments du cancer du côlon, c’est la proposition de cette équipe de la Georgia State University. Elle en fait la démonstration sur l’animal in vivo et dans la revue Molecular Therapy, avec un médicament chimiothérapeutique courant, la doxorubicine. Un nouvel appel (...)

publicité

Espace connaissances

Cancer du sein : comment sécuriser le parcours de soins des patientes opérées en ambulatoire


Article paru dans santé log Soins à domicile n° 38-39

Article du 01-06-2014
par Equipe de rédaction

Soin des plaies en oncologie (1/6)

Les spécificités en oncologie

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 38-39

Article du 01-06-2014
par Equipe de rédaction

Soins des plaies en cancérologie (1/4)

signes cutanés des cancers

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 30

Article du 15-01-2013
par Equipe de rédaction