publicité
Document sans titre

Afficher toutes les thématiques

A la une

Lisez moi avec webReader     Newsletter                                           Toutes les actus de la spécialité     Inscription au flux RSS Santélog     Santélog sur Twitter

SOIN des PLAIES : Des nanoparticules d'argent au chocolat

Actualité publiée il y a 2h22mn

University of South Australia

Le « chocolat », une véritable option dans la lutte contre l'infection ? Parmi les produits naturels documentés comme efficaces dans le traitement de plaies, il y a le miel, mais aussi le cacao, affirment ces chercheurs de l'Université d'Australie du Sud, qui l’envisagent en combinaison avec des ions et nanoparticules d’argent pour lutter contre les bactéries. Plus besoin de (...) (...)

GROSSESSE et ANTI-ÉPILEPTIQUES : L’étude qui veut rassurer   |   PARKINSON : Cibler les mitochondries pour booster les neurones   |   ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie   |   DIABÈTE de type 1 : Un seul gène à modifier pour un nouveau pancréas ?   |   OBÉSITÉ : Et si l’on faisait mentir les cellules de graisse ?   |   MICROBIOME INTESTINAL : Façonné par les gènes, il fait le risque métabolique   |   ADDITIFS : Ils chamboulent le microbiome de la muqueuse aux bactéries intestinales   |   MAL de DOS : Contre la douleur, Valium ou placebo, c’est idem   |   Syndrome du CÔLON IRRITABLE : L’enzyme à inhiber pour inhiber les symptômes   |   ÉPILEPSIE : Les nouvelles molécules thérapeutiques sont dans l'aquarium   |   Maladie de CROHN et ARTHRITE : Et si le microbiome faisait le lien ?   |   ÉVOLUTION: Mais pourquoi la taille moyenne augmente-t-elle ?   |   SCLÉROSE latérale amyotrophique : Rééquilibrer le microbiome intestinal prolonge la survie   |   THYROÏDE : Pourquoi il faudrait tester les futures mères aussi   |   MAL de DOS : L'ibuprofène et autres AINS à peine supérieurs au placebo   |   BIOLOGIE: La capacité de gagner de l'argent se développe bien avant la naissance   |   SCLÉROSE en PLAQUES : La greffe de cellules souches prometteuse de rémission à long terme   |   DYSTROPHIE MUSCULAIRE: Bien cibler la thérapie pour réduire les troubles du sommeil   |   IMMUNITÉ : Aux 3 quarts une question d’hérédité   |   BRÛLURES : Imprimer directement des cellules de peau sur la plaie   |   CANCER du CÔLON : La protéine unique qui apaise le microbiome   |   ARTHRITE : Identification de la molécule responsable de l'hypersensibilité de type III   |   ATHÉROSCLÉROSE : Le peptide endogène qui abaisse le cholestérol   |   ADDITIFS ALIMENTAIRES : Le dioxyde de titane lié à la cancérogenèse colorectale   |   IMMUNITÉ : Pourquoi une infection persistante peut présenter aussi un avantage   |   CANCER de la PROSTATE : Commencer par l’IRM pour éviter 1 biopsie inutile sur 4   |   CANCER: L’épigénétique explique 15 % des cancers de la gorge lié à l'alcool et au tabac   |   IMMUNITÉ : Chaque repas déclenche une inflammation protectrice   |   PLAIES CHRONIQUES : Le derme artificiel qui bascule le génome de la plaie vers la cicatrisation   |   CANNABIS : Un état de la preuve scientifique sur ses risques comme sur ses bénéfices   |  

Dernières actualités

GROSSESSE et ANTI-ÉPILEPTIQUES : L’étude qui veut rassurer

BMJ Open

De récentes études ont montré que certains antiépileptiques, en particulier le valproate de sodium et ses dérivés (dont la Dépakine®) peuvent conduire à des malformations congénitales chez le fœtus et que le traitement antiépileptique pendant la grossesse affecte le développement du cerveau chez les enfants. Ainsi, les dernières données estiment (...)

PARKINSON : Cibler les mitochondries pour booster les neurones

Cell Death and Differentiation

La découverte de ce commutateur génétique pourrait aider à prévenir les symptômes de la maladie de Parkinson, selon ces travaux de l'Université de Leicester qui mettent en lumière le réseau de gènes critiques impliqués dans les maladies neurologiques. Des résultats, présentés dans la revue Cell Death and Differentiation qui viennent confirmer ceux de (...)

ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie

Molecular Therapy

Pourrait-on inverser un certain nombre de maladies neurales, dont la SLA, Alzheimer et autres démences par la seule inhibition d’une protéine? Cette recherche révolutionnaire menée par un expert de l'École de Médecine de l'Université Case Western Reserve confirme le ciblage par médicament de cette seule voie neurotoxique comme une option thérapeutique viable pour le traitement (...)

Espace connaissances

Neurosciences contre maladies du cerveau (1/6)

Le boom des neurosciences : un cerveau enfin accessible

Article paru dans santé log Officine n° 08

Article du 01-05-2010
par Equipe de rédaction