publicité
Document sans titre

Afficher toutes les thématiques

A la une

Lisez moi avec webReader     Newsletter                                           Toutes les actus de la spécialité     Inscription au flux RSS Santélog     Santélog sur Twitter

ADDITIFS ALIMENTAIRES : Le dioxyde de titane lié à la cancérogenèse colorectale

Actualité publiée il y a 10h19mn

EFSA, INRA, Scientific Reports

Cosmétiques, crèmes solaires, peintures et matériaux de construction, le dioxyde de titane (E171) est partout dans les produits de grande consommation. On en trouve ainsi des microparticules dans les bonbons, des produits chocolatés, biscuits et chewing-gums, ainsi que dans des compléments alimentaires, mais aussi dans certains dentifrices et produits pharmaceutiques. Une équipe de l’Institut (...) (...)

IMMUNITÉ : Pourquoi une infection persistante peut présenter aussi un avantage   |   CANCER de la PROSTATE : Commencer par l’IRM pour éviter 1 biopsie inutile sur 4   |   CANCER: L’épigénétique explique 15 % des cancers de la gorge lié à l'alcool et au tabac   |   IMMUNITÉ : Chaque repas déclenche une inflammation protectrice   |   PLAIES CHRONIQUES : Le derme artificiel qui bascule le génome de la plaie vers la cicatrisation   |   CANNABIS : Un état de la preuve scientifique sur ses risques comme sur ses bénéfices   |   CELLULES SOUCHES : Et si on pensait synthétique?   |   ORIGINES VIRALES: Découverte de rétrovirus vieux de 500.000 ans   |   CANCER : Les cellules cancéreuses n’aiment pas du tout la vitamine C   |   IMMUNITÉ : La lumière du soleil booste les cellules T contre l'infection   |   CICATRISATION: Des cellules adipeuses pour éviter la cicatrice   |   PRÉMATURITÉ : La sirtuine qui protège la substance blanche   |   TROUBLE PRÉMENSTRUEL : Et si la mauvaise humeur avant les règles était génétique ?   |   VIH : Des scientifiques crackent l’intasome du virus   |   INFERTILITÉ : La clé génétique des cellules productrices de spermatozoïdes   |   Syndrome de PRADER-WILLI : Le grand espoir d’une thérapie expérimentale   |   DÉPRESSION : L’hallucinogène psilocybine pas toujours magique contre l'anxiété   |   VIEILLISSEMENT: La protéine qui l’accélère et l'autre qui le ralentit   |   FIBROMYALGIE et CANNABIS médical : La recherche est en marche   |   ZIKA : 7 protéines qui en font un virus mortel   |   CURES de JOUVENCE : Mythes ou pistes réelles ?   |   TROUBLES ÉMOTIONNELS et de l’HUMEUR : La musique n'apaise pas toutes les génétiques   |   PARKINSON: Cibler une protéine unique pour stopper la maladie   |   Le BLOB: une cellule géante capable d'apprendre et de transmettre   |   OBÉSITÉ: la molécule qui décide de brûler la graisse ou bien le glucose   |   ÉVOLUTION: Pourquoi nous marchons du talon aux orteils   |   MICROBIOME INTESTINAL: Et si c‘était la génétique des bactéries qui déclenchait la maladie?   |   ALCOOL: Le gène qui limite l’envie de boire   |   FOIE GRAS NON ALCOOLIQUE : La petite protéine qui bloque l’accumulation de graisse   |   AVC : La molécule qui redonne de la plasticité cérébrale   |  

Dernières actualités

IMMUNITÉ : Pourquoi une infection persistante peut présenter aussi un avantage

PNAS

L'infection persistante maintient la mémoire immunitaire en alerte, favorisant une protection à long terme, nous explique cette équipe de l'Université de Washington. Des travaux surprenants, présentés dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine, qui suggèrent ainsi que ce type d’infections présente des avantages et pas seulement des risques. Pour un (...)

CANCER de la PROSTATE : Commencer par l’IRM pour éviter 1 biopsie inutile sur 4

The Lancet

1 homme sur 4 ayant un cancer de la prostate présumé pourrait éviter une biopsie inutile en passant une IRM d'abord, selon les estimations de cette étude de l’University College London. Des travaux publiés dans le Lancet qui contribuent à réduire les surdiagnostics, les examens invasifs inutiles et les surtraitements presque caractéristiques à ce cancer. En conclusion, (...)

CANCER: L’épigénétique explique 15 % des cancers de la gorge lié à l'alcool et au tabac

Nature Genetics

C’est une piste inattendue pour traiter les cancers chez l'adulte que révèlent ces chercheurs du McGill University Health Centre : une modification épigénétique pourrait être à l'origine de 15 % des cancers de la gorge liés à l'alcool et au tabac chez l'adulte. Cette découverte, présentée dans la revue Nature Genetics, ouvre une piste importante (...)

Espace connaissances

Neurosciences contre maladies du cerveau (1/6)

Le boom des neurosciences : un cerveau enfin accessible

Article paru dans santé log Officine n° 08

Article du 01-05-2010
par Equipe de rédaction