Vous recherchez une actualité
Actualités

2 ou 3 tasses de CAFÉ, un rempart naturel contre le suicide

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 1 jour
The World Journal of Biological Psychiatry

Si la consommation de café a déjà été associée à une réduction du risque de dépression, cette analyse de la Harvard School of Public Health (Boston) des données de 3 larges cohortes portant, au total, sur plus de 200.000 participants, montre, qu’en augmentant les niveaux de dopamine et de sérotonine, le café serait un vrai rempart contre le suicide, allant jusqu’à réduire le risque de moitié.

L'analyse a combiné les données de 3 cohortes américaines, la Health Professionals Follow-up Study (HPFS) portant sur 51.529 hommes, professionnels de santé, la Nurses' Health Study (NHS), portant sur 121.700 femmes, infirmières et la Nurses' Health Study-II (NHS II), portant sur 116.671 infirmières. L'objectif était d'identifier une association éventuelle entre la consommation de café et le risque de suicide. Le suicide a été mis à exécution sur une très faible partie de l'échantillon, soit


0,1%, soit 277 décès chez les 208.424 participants pris en compte -Ce qui peut réduire la significativité des conclusions.

Précisément, les chercheurs ont examiné l'association entre la consommation de café caféiné et décaféiné, la consommation de thé et le risque de suicide, avec un intervalle minimum de 2 ans entre l'évaluation de la consommation de café et les cas de suicide et en prenant en compte les facteurs de confusion possibles comme le tabagisme, la consommation d'alcool, l'activité physique, l'IMC, la situation matrimoniale, les traitements médicamenteux…

A partir de 2 à 3 tasses de café par jour….

· La principale conclusion est l'association entre une consommation de 2 à 3 tasses de café par jour et un risque significativement réduit de suicide par rapport à une consommation faible < 1 tasse par semaine.

· Les plus gros buveurs de café (>4 tasses/ jour) sont plus susceptibles de fumer, de consommer de l'alcool et de vivre seuls.

· 2 à 6 tasses par semaine de différence de consommation n'entrainent aucune différence de risque,

· les personnes qui boivent 2 à 3 tasses de café par jour ont un risque de suicide réduit de 45% (RR : 0,55 IC : 95% de 0,38 à 0,78),

· les personnes qui boivent >4 tasses de café par jour ont un risque de suicide réduit de 53% (RR : 0,47 IC : 95% de 0,38 à 0,78),

· au-delà de 4 tasses par jour, l'association n'est plus dose-dépendante.

· La consommation de café décaféiné ou de thé ne montre aucune association avec le risque de suicide.

Une étude donc, très large –mais avec un faible nombre de suicides- qui soutient l'association entre la consommation de caféine et une diminution du risque de suicide et apporte de nouvelles preuves sur l'effet antidépresseur du café.

Source: The World Journal of Biological Psychiatry July 2 2013 doi:10.3109/15622975.2013.795243

Coffee, caffeine, and risk of completed suicide: Results from three prospective cohorts of American adults (Visuel © Valery Bareta - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Café et la caféine

Lire aussi : DÉPRESSION: Le soda déprimant, le café remontant

Le CAFÉ, un plaisir recommandable à chacun? -

Autres actualités sur le même thème