Vous recherchez une actualité
Actualités

30 CANCERS courants livrent leur signature génétique

Actualité publiée il y a 5 années 4 mois 6 jours
Nature

C’est l’examen dans l’ADN de cellules cancéreuses de près de 5 millions de mutations génétiques et l’identification de 21 signatures différentes par mutations, certaines étant présentes dans plusieurs types de cancer, que nous présente cette étude internationale financée par le Wellcome Trust. Des résultats impressionnants, présentés dans la revue Nature, qui apportent une meilleure compréhension du rôle des mutations dans la cancérogenèse et promettent de nouvelles cibles thérapeutiques.

Car ces signatures révèlent en quelque sorte l'origine génétique de la maladie mais expliquent comment certaines mutations sont liées à l'âge ou à des facteurs environnementaux comme l'exposition à la fumée du tabac ou aux UV. Cependant certains processus responsables de certaines signatures restent encore à identifier…


7.042 cancers de 30 types différents passés à la loupe : Cette étude de laboratoire a recherché les modifications de l'ADN qui se produisent au cours de la vie dans une cellule et qui vont l'inciter à se diviser de manière incontrôlée. Des données existent déjà pour certains cancers mais pour d'autres, expliquent les chercheurs, on ignore encore les raisons et les différents processus liés à leur apparition. En étudiant les signatures « de mutations », on peut mieux comprendre le processus de cancérogenèse. Les chercheurs ont utilisé ici un algorithme informatique pour identifier ces signatures de mutation, dans les séquences de l'ADN extrait de cellules cancéreuses et cela pour 7.042 cancers de 30 types différents et en regard d'ADN « témoin » provenant de cellules saines.

4,9 millions de modifications de l'ADN dans les cellules cancéreuses ont ainsi été identifiées, correspondant à 21 signatures (ou combinaisons) différentes par mutations (Voir schéma de droite), certaines correspondant à plusieurs cancers. Ainsi, la plupart des cancers présentent au moins 2 signatures et certains jusqu'à 6 (Voir ci-contre pour le Cancer du sein). Certaines signatures sont plus fréquentes, ainsi, signature la plus fréquente, liée au vieillissement, a été identifiée sur dans 60,7% des échantillons de cellules cancéreuses. Les mutations bien connues sur les gènes BRCA1 / 2 impliqués dans cancers du sein et de l'ovaire ont bien été retrouvées.

Ces résultats illustrent, à nouveau, la diversité et la complexité des processus qui conduisent aux mutations cancérigènes. C'est une base de travail, pour le diagnostic et le traitement des cancers mais aussi un nouveau plaidoyer en faveur du traitement personnalisé.

Source: Nature online August 14 2013 doi:10.1038/nature12477 Signatures of mutational processes in human cancer

Autres actualités sur le même thème

Pages