Vous recherchez une actualité
Actualités

ACTIVITÉ PHYSIQUE: Les mères d'aujourd'hui sont-elles plus paresseuses?

Actualité publiée il y a 5 années 1 semaine 7 heures
Mayo Clinic Proceedings

200 calories de moins par jour et 14 heures d’activité physique de moins par semaine qu’il y a 50 ans, les mères d’aujourd’hui ont troqué un comportement actif et une dépense énergétique contre de la sédentarité et du temps d’écran, révèle cette étude internationale, publiée dans les Mayo Clinic Proceedings. Une étude qui précise tous les indicateurs, de l’évolution du temps alloué à l’activité physique et au comportement sédentaire à la baisse du nombre de calories dépensées. Des données qui alertent, encore une fois sur ces facteurs de maladies chroniques, y compris pour les prochaines générations.


Les chercheurs de l'Université de Caroline du Sud, du Texas, de la Montclair State (US) et de Queensland (Australie) résument leurs résultats par un besoin diminué de 200 calories par jour par rapport à celui des générations précédentes, pour une raison principale, le temps d'écran.

Leur étude est basée sur les données de l'American Heritage Time Use Study, une base de plus de 50.000 journaux quotidiens couvrant la période 1965-2010. Ces journaux comprenaient toutes les activités effectuées pendant la journée, de la préparation des repas, au ménage, à l'activité physique ou à l'utilisation des médias sur écran jusqu'au temps passé dans sa voiture.

Les chercheurs ont ensuite fait le calcul activité physique par rapport au comportement sédentaire, sur la base d'un équivalent métabolique pour chaque tâche. Les femmes participantes ont également été réparties en 2 groupes, avec jeunes enfants de 5 ans ou moins ou avec enfants plus âgés, avec ou sans emploi.

L'analyse constate, de 1965 à 2010

-Une diminution du temps d'activité physique de 32 à 21 heures, soit de 11 heures par semaine, chez les mères d'enfants plus âgés, et de 14 heures par semaine chez les mères avec jeunes enfants,

-une augmentation des comportements sédentaires de 18 à 25 heures, soit 7 heures par semaine, chez les mères d'enfants plus âgés, et de 6 heures par semaine chez les mères ayant de jeunes enfants,

-une diminution de la dépense d'énergie de 1.238 kcal par semaine, ce qui représente une dépense quotidienne diminuée de 177 kcal chez les mères d'enfants plus âgés et de 225 kcal chez les mères d'enfants plus jeunes.

En synthèse, en 2010 vs 1965, les mères ayant de jeunes enfants ont pratiqué près de 14 heures d'activité physique en moins par semaine ! Des résultats certes dans la mouvance plus large vers moins d'exercice et plus de sédentarité mais tout de même impressionnants. Si dans la société actuelle, quand on est parent, il est parfois difficile de trouver le temps de pratiquer de l'exercice, il n'en reste pas moins que cette baisse d'activité participe à l'incidence croissante des maladies chroniques telles que l'obésité, sans oublier l'influence du comportement maternel sur le développement des enfants et leur santé, plus tard dans la vie.

Source: Mayo Clinic Proceedings December 3 2013 doi:10.1016/j.mayocp.2013.09.009 Maternal Inactivity: 45-Year Trends in Mothers' Use of Time (Visuel© DURIS Guillaume - Fotolia.com)

Lire aussi:

EXERCICE PHYSIQUE: Est-ce que les travaux domestiques comptent?

et, sur l'Exercice physique

Autres actualités sur le même thème

Pages