Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLAITEMENT: Boire du café et allaiter, faut-il choisir ?

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 2 semaines
Journal of Caffeine Research

Consommer de la caféine peut-il nuire au bébé pendant l'allaitement? C’est la question qu’a posée le Pr Jack E. James rédacteur en chef du Journal of Caffeine Research à un expert, le Dr Ruth Lawrence, Service de pédiatrie de l’University of Rochester School of Medicine.

En effet, les bébés ne sont pas capables de bien métaboliser la caféine. La consommation de café d'une mère qui allaite pourrait ainsi conduire à l'accumulation de caféine et à des symptômes tels que l'éveil prolongé ou l'irritabilité chez l'enfant allaité. Par ailleurs, la caféine est présente aussi dans une large gamme de produits comme le thé et le chocolat, certaines boissons gazeuses, boissons pour sportifs, et certains médicaments en OTC.


Si la caféine est consommée par la mère, une petite quantité de caféine passe dans le lait maternel et, par conséquent, dans le bébé. En particulier durant la première semaine de vie, les bébés ne métabolisent et n'éliminent pas bien la caféine. Donc, si une mère consomme beaucoup de caféine, elle s'accumule chez l'enfant qui peut présenter des symptômes. Cette capacité de métaboliser la caféine s'acquiert au cours de la première année de vie, précise le Dr Lawrence et on peut estimer que l'élimination de la caféine chez un nouveau-né prend environ quatre jours…

La caféine utilisée en unité néonatale de soins intensifs, par les pédiatres pour stimuler les bébés à respirer : Les bébés souffrant d'apnée reçoivent une dose de caféine, une par jour pour tenir compte de leur métabolisme. Une étude internationale multicentrique en cours, citée dans l'article, qui porte sur plus de 2.000 nouveau-nés prématurés souffrant d'apnée, randomisés pour recevoir de la caféine ou un placebo, montre un taux de mortalité réduit et une amélioration pour d'autres paramètres y compris le développement chez les nourrissons qui ont reçu de la caféine. Cependant, un des problèmes lié à l'utilisation de la caféine dans le traitement de l'apnée, est le sevrage des bébés. Certains bébés, explique le Dr Lawrence mettent des semaines à retrouver un niveau sous-thérapeutique qui leur permette de rentrer à la maison. La recommandation générale est d'essayer de réduire le nombre de cas dans lesquels on l'utilise.

Quelle est la consommation raisonnable ? Si 3 à 4 tasses de café restent raisonnables, selon le pédiatre, les mères doivent aussi prêter attention à la caféine présente dans les autres aliments. Une consommation de 300 mg par jour au total est jugée comme raisonnable, mais cela dépend des habitudes de consommation de la mère et de son métabolisme.

Si un enfant est très agité et irritable, la mère devrait envisager une réduction de sa consommation de caféine. Mais la nervosité chez l'enfant n'est liée uniquement à la caféine. Une nouvelle technologie permet d'obtenir un taux de caféine sur un enfant par le biais d'un petit prélèvement de sang.

Le plus souvent une mère, en particulier si elle allaite, sera mise en garde sur sa consommation de caféine, en lui rappelant où sont les autres sources de caféine, y compris le thé et le chocolat. Les mères savent qu'elles doivent, durant la période d'allaitement consommer toutes choses avec modération.

Le rôle des professionnels de santé est d'identifier les nourrissons irritables ou qui souffrent de coliques, de vérifier alors leurs niveaux de caféine.

Source: Journal of Caffeine Research December 2011: 192-194. Can Consuming Caffeine While Breastfeeding Harm Your Baby? An Interview with Ruth Lawrence, PhD

Accéder aux dernières actualités sur l'Allaitement

Accéder au dossier AllaitementPour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème