Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLAITEMENT maternel: L'asthme de la mère ne fait pas l'asthme de l'enfant

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 2 semaines
American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine

L'asthme de la mère, en cas d’allaitement maternel peut-il avoir un effet sur la fonction pulmonaire de l’enfant ? Cette étude britannico-suisse conclut au contraire que l'allaitement maternel est associé à une amélioration de la fonction pulmonaire chez l’enfant à l'âge scolaire et particulièrement chez les enfants de mères asthmatiques. Des conclusions publiées dans l’édition en ligne du 2 février de l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, la revue de l’American Thoracic Society.

«Dans notre cohorte d'enfants d'âge scolaire, l'allaitement a été associé à une amélioration modeste de la capacité vitale forcée (CVF) et du volume expiratoire forcé à 1 seconde (FEV1) chez les enfants de mères asthmatiques », résume le Dr Claudia E. Kuehni, professeur à l'Institut de médecine sociale et préventive de l'Université de Berne, précisant que certaines études ont déjà suggéré des résultats contraires.


Les chercheurs ont analysé des données portant sur 1.458 enfants nés entre 1993 et 1997 au Royaume-Uni participant à une étude de cohorte (Leicestershire). Ils ont évalué la durée de l'allaitement maternel, les expositions à d'autres facteurs d'asthme et les symtômes respiratoires éventuels par questionnaires répétés. L'ensemble des mesures de capacité respiratoire ont été relevées à l'âge de 12 ans.

Les chercheurs constatent, aux 12 ans de l'enfant, que

- le flux forcé à mi-expiration (FEF50) s'avère significativement plus élevé chez les enfants allaités par rapport aux enfants allaités, en augmentation de 0,130 L / sec chez les enfants nourris au sein pendant 4à 6 mois et de 0,164 L / sec chez les enfants allaités pendant plus de 6 mois. Ces effets s'avèrent plus importants chez les enfants de mères souffrant d'asthme, avec des augmentations de 0,375 L / s chez les enfants allaités au sein pendant 4 à 6 mois et 0,468 L / sec pour ceux nourris au sein pendant plus de 6 mois.

- la capacité vitale forcée (CVF) et le volume expiratoire forcé à 1 seconde (FEV1) sont améliorés, avec l'allaitement maternel, mais seulement chez les enfants de mères asthmatiques.

Les auteurs précisent que leur étude a quelques limites, notamment un taux de réponse modeste de la cohorte originale pour les examens de laboratoire et le recours à l'auto-évaluation pour déterminer la durée de l'allaitement et l'asthme chez la mère pendant la petite enfance de l'enfant. "Nous avons observé des améliorations modestes dans la fonction pulmonaire chez les enfants allaités au sein de notre cohorte, y compris (et surtout) chez les enfants de mères souffrant d'asthme. En outre, nos données suggèrent que plutôt que d'agir en réduisant les infections respiratoires, l'asthme ou l'allergie, l'allaitement maternel aurait un effet direct sur le développement des poumons », explique le Dr Kuehni qui rappelle la recommandation pour l'allaitement maternel de tous les enfants, y compris ceux dont la mère est asthmatique.

Source: American Thoracic Society et American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine via Eurekalert “Breastfeeding and lung function at school age: Does maternal asthma modify the effect?”(Visuel Fotolia)

Accéder à toutes les actualités sur l'Allaitement, l'Asthme

Accéder au dossier Allaitement- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème