Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLERGIE à l'OEUF: Un peu de poudre aux œufs pour vaincre 1 allergie sur 2

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 2 semaines
New England Journal of Medicine

L’immunothérapie orale avec une petite dose quotidienne de poudre de blanc d'œuf cru pour les enfants allergiques à l'œuf pourrait permettre à un enfant sur 2, à terme, de consommer à nouveau des œufs en toute sécurité, selon cette étude de l'Université de Caroline du Nord soutenue par le National Institute of Allergy and Infectious Disease (NIAID-NIH). Un espoir pour les enfants dont la seule option est d'éviter tous les aliments qui contiennent des œufs. Conclusions dans l’édition du 19 juillet du New England Journal of Medicine.

L'allergie aux œufs est l'une des allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants et difficile à éviter, pour les enfants, les parents et les soignants avec des risques sévères, allant de l'urticaire à l'anaphylaxie dont les symptômes sont le gonflement de la gorge, la chute de la pression artérielle, les difficultés respiratoires et vertiges.


Les chercheurs de l'University of North Carolina et de l'University of Arkansas ont testé l'immunothérapie orale qui consiste à donner aux patients des quantités croissantes du composé allergène. Leur étude a été menée auprès de 55 enfants, âgés de 5 à 18 ans, allergiques aux œufs. 40 d'entre eux ont consommé des doses quotidiennes de poudre de blanc d'œuf cru, avec augmentation de la dose toutes les 2 semaines, jusqu'à atteindre l'équivalent d'environ un tiers d'œuf chaque jour. Les autres ont reçu un placebo. Les participants ont ensuite été mis au défi, sous surveillance en clinique, de consommer des doses croissantes de blanc d'œuf en poudre. Il s'avère que plus de la moitié des enfants qui avaient suivi cette immunothérapie orale n'ont présenté aucune réaction allergique ou symptômes. Un an plus tard, 30 des enfants ont consommé une dose encore plus élevée de poudre d'œuf. Sans aucun symptôme. Ces 30 enfants ont cessé l'immunothérapie et ont évité de consommer des œufs durant 4 à 6 semaines. Puis ils ont dû consommer, toujours sous surveillance, une dose de poudre d'œuf puis un œuf entier cuit.

11 des enfants ont réussi le test et ont été autorisés à manger autant d'œufs qu'ils voudraient et, un an plus tard, ces enfants n'avaient toujours plus d'allergies alimentaires liées aux œufs. Certes, tous les enfants n'ont pas été « guéris » et une majorité d'entre eux est restée allergique, mais cette étude suggère que l'immunothérapie peut contribuer à réduire la réaction allergique puisque la plupart des enfants ont pu consommer de plus en plus de poudre d'œuf, en toute sécurité. Finalement c'est 1 personne allergique sur 4 qui pourrait consommer des œufs normalement, après ce type d'immunothérapie orale.

Ce type de thérapie en est encore au stade expérimental, précisent les auteurs, et ne doit pas être pratiquée à la maison.

Source: N Engl J Med. 2012 Jul 19;367(3):233-43. PMID: 22808958 « Oral immunotherapy for treatment of egg allergy in children” et NIH “Hope for Beating Egg Allergy” (Visuel © Unclesam - Fotolia.com)

Lire aussi: L'OEUF, un aliment stimulant grâce à sa protéine orexine

Autres actualités sur le même thème