Vous recherchez une actualité
Actualités

ANALGÉSIQUES OPIOÏDES: New York face à l'épidémie d'overdoses

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 4 semaines
Drug and Alcohol Dependence

Un taux de surdose par opiacés sur ordonnance multiplié par 7 à New York en 15 ans, ce sont les conclusions de ces chercheurs de l'Université Columbia. Ces données, publiées dans l’édition de février de la revue Drug and Alcohol Dependence font apparaître un niveau épidémique de ce type d’overdose médicamenteuse et montrent l’excès de prescription d’analgésiques opiacés en milieu urbain.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les opioïdes prescrits pris en compte dans cette étude, sont soit des analgésiques comme l'Oxycontin, un antalgique apparenté à la morphine utilisé dans le traitement des douleurs chroniques, et la méthadone, utilisée pour traiter la dépendance à l'héroïne.


Les auteurs ont analysé les données du Bureau de la ville sur la période 1990 à 2006, les facteurs associés aux décès liés à la prise d'opioïdes vs héroïne et constatent que l'augmentation du taux de surdosage est entièrement liée aux analgésiques, qui atteint 2,7/100.000 personnes en 2006 soit 7 fois supérieur à celui de 1990. Pendant ce temps, les overdoses de méthadone sont restées stables, alors que dans le même temps les overdoses d'héroïne diminuaient.

Une dépendance montante des Blancs aux analgésiques : Les résidents blancs sont les plus touchés par ces overdoses d'analgésiques, beaucoup plus que les Noirs ou les Hispaniques. En 2006, le taux de mortalité chez les hommes blancs est ainsi le double de celui des Hispaniques et le triple de celui des Noirs. Les décès sont concentrés dans les quartiers à revenus globalement faibles. Une explication possible serait que les populations blanches ont un accès plus important aux prescriptions d'analgésiques, explique le Pr Magdalena Cerdá, professeur d'épidémiologie à l'École Mailman et auteur principal de l'étude. La voie de la « dépendance » à ces analgésiques débute à l'approvisionnement par des «des voies illicites », plutôt que par une ordonnance.

Les overdoses par méthadone concentrées chez les Blancs : Alors que les taux de surdose n'ont pas augmenté, les décès chez les Blancs ont été multipliés par 9 alors que chez les Noirs, ils ont diminué de 2%. Un changement dans la nature de l'utilisation de méthadone, expliquent les auteurs, du traitement de la dépendance à l'héroïne au traitement de la douleur chronique non cancéreuse.

Au cours de ces 20 dernières années, les surdoses de médicaments de prescription ont augmenté de façon spectaculaire aux Etats-Unis. En 2006, les décès par surdose ont dépassé le nombre de suicides, et en 2009, ils ont dépassé le nombre de décès par accidents automobiles. Cette étude suggère également que les zones urbaines sont de plus en plus aux prises avec les overdoses liées à l'utilisation d'opioïdes. En conclusion, les auteurs recommandent de réglementer plus rigoureusement la prescription et la délivrance des analgésiques puissants comme l'Oxycontin, de durcir la répression contre les réseaux illicites de distribution de ces médicaments et d'élargir la sensibilisation des médecins et des patients à ce risque d'overdose.

Une étude de 2011 publiée dans le British Medical Journal avait déjà alerté sur le risque d'addictions et de décès lié à l'utilisation accrue des opioïdes.

Source: Drug and Alcohol Dependence doi.org/10.1016/j.drugalcdep.2012.12.027 online 26 January 2013 Prescription opioid mortality trends in New York City, 1990–2006: Examining the emergence of an epidemic

Lire aussi : Analgésiques OPIOÏDES: Alerte aux addictions et au risque de décès

Autres actualités sur le même thème