Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHROSE :Un médicament existant pourrait réparer les articulations

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 3 semaines
Science Translational Medicine

Un médicament qui pourrait prévenir la dégénérescence du cartilage et réparer les articulations endommagées pourrait profiter à des millions personnes paralysées par l'arthrose. Est-ce un rêve. Peut-être pas, avec ces conclusions de scientifiques qui ont constaté qu’un médicament existant appelé Forsteo, indiqué dans le traitement de l’ostéoporose pourrait aussi épaissir le cartilage qui coussinets des articulations. Des conclusions encourageantes, publiées dans l’édition du 21 septembre de la revue Science Translational Medicine.

Ces recherches, Fondation Arthritis, ont testé Forsteo sur les articulations de genoux blessés de souris, en regardant si le médicament empêchait la dégénérescence du cartilage après une blessure au genou. Ils constatent que, selon la longueur du temps écoulé depuis la blessure, le médicament pourrait prévenir la dégénérescence du cartilage et même permettre au cartilage de se régénérer.


C'est une recherche sur l'animal, donc son application clinique est à ce stade à confirmer chez l'Homme. Forsteo dispose déjà d'une autorisation pour le traitement de l'ostéoporose et permet une réduction significative de l'incidence des fractures vertébrales. Il combat ces conditions en mettant rétablissant la masse osseuse. Cependant, il est encore difficile de savoir si ce serait un traitement approprié pour prévenir la perte de cartilage chez les personnes à risque d'arthrose. Cependant ces premiers résultats sont très encourageants.

Les chercheurs de l'Université de Rochester expliquent que l'arthrose du genou est souvent causée par un traumatisme entraînant des dommages aux ligaments du genou ou au ménisque et ont chirurgicalement recréé cette blessure sur un modèle murin pour créer un modèle de l'arthrose. Ils ont testé si un traitement hormonal pouvait réparer les tissus des souris blessées. Dans l'arthrose, des cellules du cartilage appelées chondrocytes se développent de façon inappropriée, et l'hormone parathyroïdienne est supposée jouer un rôle dans la régulation du développement des chondrocytes. Le traitement hormonal utilisé dans cette recherche était une forme synthétique de l'hormone parathyroïdienne appelé le tériparatide (nom de marque Forsteo).

4, 8 ou 12 semaines après la blessure, les chercheurs ont examiné les articulations du genou de la souris. Ils ont examiné le volume osseux, la dégénérescence du cartilage, la maturation des chondrocytes et des protéines appelées protéoglycanes, qui sont importants pour le maintien de la structure du genou. Ils constatent que le tériparatide a bien permis l'augmentation du volume osseux des articulations par rapport à la solution de contrôle. Le tériparatide lorsqu'il a été donné immédiatement après la blessure a aussi augmenté la quantité des protéines protéoglycanes et inhibé la dégénérescence du cartilage. Donné 8 semaines après la blessure, le tériparatide régénère le cartilage.

Pour les chercheurs c'est une première preuve de concept, que le tériparatide peut être utile pour ralentir la dégénérescence du cartilage et induire sa régénération chez les patients souffrant d'arthrose.

Sources: Science Translational Medicine, September 21 2011 DOI: 10.1126/scitranslmed.3002214 Teriparatide as a Chondroregenerative Therapy for Injury-Induced Osteoarthritis. Fondation Arthritis (Visuel), HAS-Forstéo, (Vignette NHS)

Accéder aux dernières actualités sur l'Arthrose

Accéder au dossier Rhumatismes et biothérapies pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème