Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: Sa génomique n'en finit pas de progresser

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 2 semaines
Nature

C’est une analyse à grande échelle de plus de 20 types de tumeurs, menée par des équipes du Broad Institute du MIT et de Harvard qui a permis d’élargir de pas moins de 25% le catalogue des gènes liés aux cancers avec la découverte de 33 nouveaux gènes clés. Cette étude de référence, publiée dans Nature, apporte certes une connaissance précieuse pour le progrès des traitements personnalisés, mais suggère que de nombreux gènes clés du cancer restent encore à découvrir.


L'univers des mutations responsables de cancers serait ainsi bien plus vaste qu'on ne le pensait. En analysant les génomes de milliers de tumeurs, l'équipe de recherche a découvert de nombreux nouveaux gènes qui viennent compléter une base déjà étoffée de gènes du cancer. Cette dynamique de recherche des gènes et de leurs voies, liés au développement des cancers, apporte de nouvelles cibles possibles pour de nouveaux médicaments. 135 gènes avaient déjà été identifiés sur ces 30 dernières années pour leur rôle clé dans un ou plusieurs des 21 types de tumeurs analysés dans l'étude. Cette recherche confirme non seulement ces gènes déjà connus mais accroît le portefeuille de 25% avec 33 nouveaux gènes impliqués dans la mort cellulaire, la croissance cellulaire, la stabilité du génome...

La connaissance actuelle était incomplète et reste très incomplète selon les scientifiques. Le nombre de découvertes semble augmenter avec le nombre d'échantillons analysés. Pour identifier la majorité des mutations en cause, les scientifiques estiment nécessaire l'analyse d'au moins 2000 échantillons pour chaque type de cancer soit environ 100.000 échantillons pour l'ensemble des 50 principaux types de tumeurs. Un nombre jugé somme toute raisonnable en regard des 32 millions de personnes vivant avec le cancer dans le monde. Ici, les chercheurs ont analysé les génomes de près de 5.000 échantillons de tumeur en les comparant avec des échantillons appariés de tissus sains.

De nouvelles mutations qui doivent être suivies afin de déterminer si elles désignent des cibles importantes pour le développement de médicaments. Une génomique du cancer en marche, et des indices très prometteurs sur ce qui reste à découvrir si suffisamment d'échantillons sont analysés.

Source: Nature 23 January 2014 DOI: 10.1038/nature12912 Discovery and saturation analysis of cancer genes across 21 tumor types

Lire aussi: 30 CANCERS courants livrent leur signature génétique

Autres actualités sur le même thème

Pages