Vous recherchez une actualité
Actualités

Dépendance à l'ALCOOL: Comment le cerveau prend de mauvaises habitudes

Actualité publiée il y a 6 années 1 mois 2 semaines
PNAS

Une consommation chronique d’alcool non seulement perturbe le fonctionnement du cerveau, mais entraîne un ensemble complexe d'adaptations qui vont déplacer le contrôle du comportement d'une zone impliquée dans la décision vers une zone associée à la formation des habitudes. On l’aura compris, cette étude du Scripps Research Institute (La Jolla) contribue à décrypter le mécanisme biologique qui mène à la dépendance. Les conclusions sont publiées dans les Actes de l’Académie des sciences américaine (PNAS).


De précédentes études ont déjà suggéré des déficiences dans le contrôle des impulsions chez les personnes dépendantes à l'alcool, ainsi qu'une réponse neuronale à l'alcool plus élevée dans le striatum dorsal. Alors que le cortex préfrontal est la zone du cerveau impliquée dans la prise de décision et le contrôle des émotions, que le striatum dorsal joue un rôle clé dans la motivation et la formation des habitudes, le Pr Andrew Holmes et l'équipe du National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism (NIAAA/NIH) montre, sur des souris comment le striatum dorsal est altéré et « prend de nouvelles fonctions » avec l'exposition aux vapeurs d'alcool.

Des changements structurels et fonctionnels dans le striatum dorsal : Les chercheurs constatent des changements profonds dans le striatum dorsal de ces souris exposées à l'alcool, comme l'expansion des dendrites neuronales et des prolongements des cellules nerveuses. Ces modifications structurelles sont associées à des changements dans la plasticité synaptique, la capacité du cerveau à se modifier en réponse à l'expérience, ainsi qu'à une activité réduite des récepteurs endocannabinoïdes, qui jouent un rôle dans la sensation, l'humeur et la mémoire. Les auteurs suggèrent que la consommation excessive d'alcool entraîne bien une adaptation, en réponse, du striatum et une augmentation de son rôle de contrôle sur le comportement. En quelque sorte, la zone vouée à la motivation et à l'habitude prend le pas sur la zone vouée à la décision.

C'est une voie d'explication possible de l'émergence d'un comportement compulsif et de développement de traitements visant à renormaliser la fonction du striatum.

Source: PNAS August 19, 2013, doi: 10.1073/pnas.1308198110 Chronic alcohol produces neuroadaptations to prime dorsal striatal learning

Accéder aux dernières actualités sur la Dépendance à l'Alcool

Accéder au dossier Alcoolodépendance, prévention, pathologies et traitements. Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème